Postures de yoga pour renforcer les jambes

Peu importent sa forme et sa couleur de peau, le corps de l’Amazone est son Temple. Ses jambes sont aussi fortes que le tronc de l’arbre afin de la porter et lui permettre d’avancer, son ventre et sa poitrine respirent pour la connecter au Vent, son regard est tourné vers le Ciel et l’espoir. La pratique du yoga (ou toute autre discipline mêlant renforcement musculaire, respiration et conscience) lui permet de se tonifier, afin d’assurer la santé de son véhicule.

Le corps est la matière organique et vivante vibrante de vie, il reçoit les informations extérieures et capte chaque émotion qui transite à travers ses fibres, le corps est un miroir de l’âme et de ses désirs profonds.

 

Les jambes symbolisent notre stabilité, notre ancrage, mais aussi le mouvement, notre capacité à avancer dans notre existence et à cheminer vers nos rêves. Avoir des jambes fortes, avec des muscles solides, est l’assurance de se tenir bien campée dans nos vies. Lorsque l’on enracine nos deux pieds dans la terre, que nos plantes de pied sont étalées au sol, nous sommes ancrées et rien (ou presque) ne peut nous déstabiliser.

 

Explorons ensemble quelques postures de yoga pour renforcer nos jambes et se sentir plus fortes, afin de nourrir nos âmes d’Amazones.

 

▲Utkatasana ▲

La posture dite féroce ou la Chaise

À partir de Tadasana (posture debout), prenez une grande inspiration et levez les bras vers le ciel. Les épaules restent cependant loin des oreilles. Étirez votre colonne vertébrale, puis expirez en fléchissant les genoux, tout comme si vous alliez vous asseoir sur une chaise imaginaire placée derrière vous. Gardez le dos, la nuque et les bras en alignement. Les gros orteils doivent toujours rester visibles. Si cela n’est pas le cas, reculez votre bassin, en essayant de ne pas trop pencher le haut du corps vers l’avant. Prenez au moins trois respirations profondes dans la posture, avant de vous redresser et de revenir en Tadasana. Fermez les yeux pour accueillir les effets de cette asana, en portant votre attention dans les jambes.

 

▲Virabhadrasana II ▲

Posture du guerrier II

À partir de Tadasana (posture debout), prenez une grande inspiration et sautez en ouvrant les jambes dans le sens de la longueur de votre tapis. Les pieds sont séparés d’au-moins 1m30, voire plus selon votre taille. Étendez vos bras de part et d’autre, alignés, les paumes de mains face au sol. Puis, tournez votre pied droit à 90° vers la droite, c’est-à-dire que les orteils sont face au bord étroit du tapis. Le bord externe du pied gauche reste aligné au bord étroit du tapis côté gauche. Fléchissez le genou droit de manière à ce que celui-ci soit placé au-dessus de votre cheville droite, à angle droit. Sentez la puissance dans vos jambes. Le regard, drishti, fixe l’horizon avec confiance, au-dessus de votre main droite. Votre attitude est assurée mais jamais fière. Respirez consciemment durant une minute, voire plus selon votre entraînement dans la posture.

▲ Garudasana ▲

L’Aigle

Selon la mythologie hindoue, Garuda serait aussi le véhicule de Vishnu ; sa ressemblance avec l’aigle est frappante.

Départ en Tadasana (posture debout) ; les mains sur les hanches, fléchissez le genou droit légèrement, puis passez la jambe gauche par-dessus : la cuisse gauche se superpose sur la cuisse droite. Au choix, selon vos possibilités du moment, déposez le bout des orteils du pied gauche au sol près de la cheville droite ou bien entortillez votre jambe de manière à ce que le pied gauche enveloppe la cheville droite pour tenir en équilibre et ne pas glisser.

Ensuite, placez votre bras gauche en forme d’angle droit devant vous, les doigts pointés vers le ciel. Superposez le coude droit au gauche. Les avant-bras et le dos des mains se touchent. Vous pouvez aussi enrouler vos bras l’un à l’autre pour davantage d’étirement dans les épaules et le haut du dos. Pensez à bien respirer même si la posture renferme légèrement. Fixez un point à l’horizon au-delà des mains pour maintenir une bonne balance.

 

 

▲Utthita Hasta Padangusthasana ▲

La posture du bras étendu au gros orteil

Cette posture relativement avancée requiert souplesse, force, et un équilibre de funambule.

Partez de Tadasana (posture debout). En expirant, ramenez votre genou droit près de la poitrine, puis attrapez votre gros orteil droit avec le pouce, l’index et le majeur de la main droite. Placez votre main gauche sur la hanche gauche et fixez un point à l’horizon afin de consolider votre équilibre. Prenez quelques respirations ainsi. Éventuellement, tendez la jambe droite devant vous ; cependant ne forcez pas l’extension du genou au risque de vous blesser. Rappelez-vous que le but recherché de cette posture est l’équilibre, et le renforcement de la jambe de terre : tendre la jambe droite n’est pas une obligation, il s’agit d’une option.

Pour les yogis plus expérimentés, il est possible de saisir le pied droit entre les mains, et de rapprocher le menton de la jambe en étirant le dos, afin de bénéficier de la posture de façon optimale, c’est-à-dire en étirant tout l’arrière du corps.

 

Nous espérons que cet article vous permettra d’approfondir votre pratique et de vous sentir plus fortes et solides sur vos appuis, belles amazones des temps modernes.

D’autres postures vous inspirent-elles dans cette optique de renforcement des jambes et de stabilité ? N’hésitez pas à nous en faire part en commentaire !

 

 

Mantra à réciter durant la pratique des postures :

J’honore mon corps et ma divinité intérieure

Je suis solide sur mes appuis

Et je marche avec volonté en direction de mes rêves

Je suis maîtresse de ma Vie.

 

Belle pratique, Namasté ღ

Leave a Comment: