Nauli est  un massage interne des organes digestifs qui nous vient de la tradition du Yoga,
un des gestes pour cultiver son hygiène de vie. 

C’est une technique de purification, qui fait parti de ce que l’on appelle Kryia en sanskrit: le nettoyage opère par la pression exercée sur le ventre qui remue tout l’intérieur, notamment l’intestin grêle pour faciliter le transit.

Pratique du Nauli par Marine Chapon

Exercer NAULI

Cette technique requiert de l’entrainement. Elle s’exécute à jeun, aussi bien en amont d’une pratique physique ou méditative, ou incluse dans un flow d’asanas (pratique des postures).

◆ On commence en se penchant vers l’avant en pliant les jambes et en soutenant les mains sur le haut des genoux avec les doigts vers l’intérieur pour mieux arrondir le dos. 

◆ Après une inspiration profonde, l’expiration est complète et on retient l’air (rétention à poumons vides). 

On engage alors maha bandha, les 3 bandhas:

– Verrou énergétique de la gorge avec le menton incliné vers la poitrine.

– Le diaphragme anatomique contracté (aspiré vers le haut, laissant éventuellement apparaitre les côtes de manière plus dessinées et le ventre creusé, nombril aspiré vers le dos), il s’agit de Uddhiana bandha.

– Mula bandha est le plus discret de ces verrous énergétiques puisqu’il consiste à contracter le périnée, qui n’est pas visible puisqu’il est interne, situé entre les génitaux et l’anus, on pourrait le décrire comme l’absorption du plancher pelvien.

◆ On peut ensuite pratiquer en 3 étapes l’absorption, la contraction et le déplacement latéral de la structure abdominale.


1. Madhyana nauli : isolation et contraction centrale des muscles abdominaux.
2. Vama nauli & Daksina nauli : isolation et contraction des muscles abdominaux respectivement côté gauche et côté droit.
3. Nauli kriya : mouvement circulaire des muscles abdominaux vers la droite et vers la gauche.

◆ Avec de l’entraînement, on saura appliquer nauli à des postures assises, ou au chien tête en bas par exemple.


Bénéfices de NAULI

Nauli régule le travail des organes de l’abdomen: estomac, intestins, foie, rate, pancréas… et stimule ainsi le feu digestif. En aidant l’absorption des nutriments (parce que masse et prépare les tissus à leur état optimal- l’exercice n’est pas à faire pendant la digestion bien sur!), et l’élimination du superflus, transformation des aliments et est donc plus propices aux problèmes de constipation que de diarrhée.

Cette pratique augmente considérablement la pression dans le tronc, en raison de la rétention sur les poumons vides et stimule aussi le cœur, la circulation sanguine et par effet de ricochet l’irrigation du cerveau.


Précautions de Nauli

Eviter nauli si vous avez quelconque blessure à l’abdomen, que vous venez de vous faire opérer, que vous avez des ulcère de l’estomac, de l’hypertension ou des problème cardiaques, une hernie ou que vous êtes enceinte.

Pratique du Nauli par Ola Jas

Belle pratique à vous !!