En déliant les tensions du corps, en faisant travailler la respiration et en jouant sur la gravité, le yoga améliore la digestion et régule le transit. Il est particulièrement efficace contre la constipation et pour évacuer l’air qui stagne dans le tube digestif et provoque des flatulences. Voici 5 postures ciblant particulièrement le confort digestif. Réalisez-les au quotidien ou dès que le besoin s’en fait sentir, de préférence en solitaire. (Vous comprendrez pourquoi !)

Les genoux à la poitrine (Apanasana)

Comment la réaliser : allongez-vous sur le dos et repliez les genoux vers la poitrine. Attrapez vos genoux avec les mains afin de les garder le plus près possible de votre buste. Respirez profondément en faisant des petites rotations des genoux.

Bienfaits : selon la médecine ayurvédique, la posture d’Apana permet l’élimination des déchets aussi bien émotionnels que physiques, et notamment les résidus de la digestion. Elle permet de masser en douceur les organes digestifs.

Le chien tête en bas (Adho Mukha Svanasana)

Sur cette photo plutôt acrobatique, une autre personne s’appuie sur le chien la tête en bas pour la rendre plus intense

Comment la réaliser : mettez-vous à quatre pattes, pieds et genoux écartés de la largeur du bassin. Puis poussez sur les mains, tendez les jambes et montez vos fesses vers le ciel. La position ressemble à un V inversé. Essayez de garder le dos plat et les jambes tendues, et continuez de pousser sur les mains pour poser les talons au sol. Cette posture est assez intense, vous pouvez la tenir 30 à 40 secondes. Respirez toujours profondément.

Bienfaits : ce grand classique du yoga compressera vos organes digestifs, notamment le foie et la rate, ce qui stimulera vos fonctions digestives. Pour cela, pensez à bien rentrer le ventre lorsque vous tenez la pose. En même temps, cette posture favorise la décontraction et la circulation sanguine, ce qui facilitera l’élimination des toxines.

La torsion assise (Ardha Matsyendrasana)

ARDHA MATSYENDRASANA

Comment la réaliser : asseyez-vous les jambes tendues devant vous. Pliez la jambe droite en ramenant le pied près des fesses, puis venez placer votre bras gauche tendu à l’extérieur du genou droit. Etirez votre dos et regardez derrière vous en tournant le buste vers la droite. Maintenez la posture pendant au moins trois longues respirations, puis recommencez avec, cette fois, la jambe gauche pliée.

Bienfaits : la posture de la torsion permet de donner un coup de boost à l’activité du foie et des reins, très sollicités pour digérer un repas trop lourd.

La posture de l’enfant (Balasana)

Comment la réaliser : mettez-vous à genoux et asseyez-vous sur les talons. Etirez vos bras le plus loin possible devant vous, paume des mains et front sur le sol. Détendez-vous et respirez.

Bienfaits : c’est la posture de détente et de décompression par excellence. Par l’appui des genoux sur l’abdomen, elle permet de faciliter l’élimination de l’air et de masser les intestins.

La respiration ventrale (Pranayama)

Comment la réaliser : asseyez-vous en tailleur, le dos bien droit et les épaules basses. Inspirez par le nez en gonflant le ventre, puis expirez par la bouche en rentrant le ventre. Répétez une dizaine de fois.

Bienfaits : cet exercice de respiration permet de détendre le diaphragme et le ventre.

Il existe de nombreuses autres postures de yoga permettant d’améliorer votre confort digestif. Celles-ci ont l’avantage d’être simples à réaliser par tout le monde. N’oubliez pas qu’en complément à ces positions, il est utile de pratiquer une activité sportive quotidienne pour stimuler votre digestion et éviter la constipation.