Balasana : Posture de l’enfant

Yoga Posture
Balasana : posture de l’enfant

RELAXATION ET DIGESTION

La posture de l’enfant, Balasana, est un « repli sur soi-même ». Elle étire doucement les hanches, les cuisses et les chevilles. Cette asana est idéale pour calmer le cerveau et aider à soulager le stress et la fatigue. Dans cette position, le regard est tourné vers le cœur, ce qui invite à rentrer en soi afin d’observer quelles sont les sensations et les émotions qui émergent. C’est une position dite d’introspection.

La petite astuce des Amazones Parisiennes pour cette posture, c’est de bien respirer ! Imaginez à chaque inspiration que le torse est aspiré vers le plafond, allongeant et élargissant la colonne vertébrale. A chaque expiration, relâchez profondément tous vos muscles, sentez que vos épaules tombent vers l’avant, que les traits de votre visage se détendent, et que votre bassin s’installe de plus en plus confortablement sur les talons.

Le petit confort qui fait plaisir

Toutefois, si vous avez du mal à vous assoir sur les talons dans cette posture, nous vous invitons à placer une couverture épaisse, pliée entre les cuisses et les mollets. Cela vous permettra d’adoucir la posture et de ne pas trop tirer sur vos genoux s’ils sont sensibles.

La direction du regard dans les postures de Yoga (Drishti)

Le yeux se tourne vers l’intérieur du corps pour observer en silence le corps qui respire.

Variations

Il existe plusieurs variations de Balasana. Vous pouvez pratiquer cette posture les genoux ouverts ou fermés. Genoux ouverts (posture recommandée aux femmes enceintes), vous bénéficierez de plus d’espace pour respirer avec l’abdomen, n’oubliez pas de garder le contacte avec vos deux gros orteils, cela vous aidera dans les alignement. Si vous préférez serrer vos genoux l’un contre l’autre, vous prodiguerez un bon massage aux organes internes, ce qui est favorable à la digestion.

Dans cette asana, les bras peuvent être étirés vers l’avant, paumes de mains au sol, ou bien ramenés de chaque côté des jambes.

Prenez cette pose pour vous échauffer et vous reposer entre deux postures plus dynamiques, lorsqu’une posture est difficile pour vous vous pouvez toujours adopter cette position lors d’un cours le professeur comprendra que vous êtes en train de vous régénérer.

Leave a Comment: