Appropriation culturel by Les Amazones Parisiennes

Appropriation culturel ou perpétuation des traditions ?

« L’appropriation culturelle se réfère parfois aujourd’hui à l’idée que l’utilisation d’éléments d’une culture par les membres d’une culture « dominante » serait intrinsèquement irrespectueuse et constituerait une forme d’oppression et de spoliation »

Source Wikipedia

Qu’est ce que l’appropriation culturelle?

Le débat que peut susciter notre activité mérite d’être soulevé, puisque les intentions déterminent la modalité de l’action. Les Amazones sont elles des charlatannes délurées qui se servent de cultures opprimées ou des femmes engagés qui tissent leur action en honorant des peuples minoritaires pour porter leur inspiration plus loin ?

Le pouvoir du maquillage :

L’histoire du maquillage remonte à la préhistoire, il semblerait que les hommes et les femmes aient utilisés la peinture corporelle, à base de plantes et de terre broyée.

Les premières traces écrites dans la Bible, semblerait mettre en avant des accessoires et des cosmétiques remontant à 5000 ans avant Jésus Christ…

Au Moyen Âge il aurait été « L’arme du diable » destinée à faire perdre les femmes et les époux. Tout au long de l’histoire le maquillage aura donc différent signification et interprétation.

Certains se sont maquillé pour se donner du courage, d’autres pour se protéger, er affronter l’inconnu. Toute ses facettes reste pourtant mystérieuse.

Qui sommes nous ?

Nous nous appelons Les Amazones Parisiennes, ce doux mélange des femmes qui prennent conscience de leur vrai nature. Qui se reconnectent à la terre et ses origines, et qui en même temps vive avec leur temps dans les villes de bétons.

Des femmes qui croient si fort aux pouvoirs de la nature de la communauté du partage et de la bienveillance.

Qu’ensemble elles créent des ateliers, des retraites pour accompagner ceux qui désire prendre cette voie.

Ayant vécu avec les peuples d’Amazonie, ayant préparées avec eux leurs plantes médicinales honorer leur tradition et reçu la puissance de ces savoirs ancestraux.

Nos intentions

Participer la prospérité de la terre Mère.

 

À l’heure actuelle la Femme a perdu son rythme naturel, cyclique, pour se calquer au modèle moderne linéaire et suractif.

La nature nous a reconnectée avec nos femmes médecines intérieurs, afin d’accompagner les femmes à reprendre possession de leur cycle, à se sentir enracinée, reliée, connectée. Ainsi se sentant relié à ce qui l’entour une femme peut pleinement s’affirmer et entendre les messages que l’Univers lui envoie.

Elle devient alors Magicienne de sa propre vie, capable de suivre ses propres aspirations et élans, avec justesse et précision.

 

Une approche plus pragmatique ..

La vision des amazones

  • Femmes médecines depuis l intuition… sans prétention
  • Un univers proche de la nature
  • Des inspirations ds des univers ancestraux parce que la marche accélérée de notre société mérite un temps de pause et de considération de ce qu’il se passe ailleurs
  • Strass, paillettes et maquillage pour sublimer la femme, prendre soin de soi et créer de l’art et de la joie.

L’amazone est en péril

  • Catastrophe écologique
  • Catastrophe humaine de décisions financières qui cont a l’encontre de la nature
  • Qu’en est il des cultures là-bas? Les tribus principales,
  • Quant à leurs croyances ? Qui véhicule leur message ?
  • La médecine de la nature est la bas et partout ou la nature est respectée..

Nos intentions

  • Parce que nous avons voyagé, le monde nous inspire et nous voulons propagé ce qui à ouvert nos coeurs.
  • Les peintures sont un moyen de cultiver le beau, parfois juste avec des paillettes et parfois avec l’intervention d’une artiste thérapeute, qui elle aussi à parcouru le monde pour trouver un état de méditation au moment où elle peint, c’est une artiste contemporaine qui puise son inspiration dans les voyages et son monde intérieur…….
  • Nous nous intéressons aux plantes, et valorisons notre partenariat Guayapi avec nos ateliers sur les plantes sacrées d’Amazonie. Nous les mettons à l’honneur en expliquant leur actions. Et soutenons les peuples Satere Mawe en valorisant leur production local et ancestrale de Guarana. (Dit le Waraná)

Individuellement chacun en est la où il en est. La critique est un art ds un monde ou l’on est protagoniste de l’action plutôt que de la méditation. Le jugement = force d’être là, d’exister.

Mais ne pourrions nous pas utiliser cette énergie qui circule en nous, pour construire des projets qui émanent du coeur et créer des bulles de bonheur dans nos environnements?

Nous nous voulons au service de ces idéaux qui nous animent..

Merci pour votre lecture

Si vous aussi sou souhaitez soutenir ces peuples, nous vous invitons à faire un don pour les Satere Mawe il vous suffit de cliquer ici

Vous recevrez de nombreuses informations sur la manière dont ils sont utilisés.

Namasté

Leave a Comment: