fbpx

L’Ayurveda Sourire Interview

Aujourd’hui Les Amazones vous présente le livre de l’année un ouvrage qui vous apprends les base de l’Ayurveda et le tout avec le sourire 🙂

 

Qui es tu ?

Je suis une multitude de choses. Je dirais que je suis une chercheuse en potentiel humain, une gourmande de la vie, une amoureuse de la joie et qu’une de mes missions principales est d’aider les êtres à se relier à leur étincelle pour resplendir. Je suis praticienne en médecine ayurvédique, spécialiste en plantes médicinales et en pensée positive, auteure et conférencière. Mon travail consiste à lire les maux entre les mots, être une exploratrice en divinité intérieure, transmettre des passes partout enchantés et utiliser le sourire comme baguette magique. Pour ce faire, j’ai créé Mihira Ayurveda et ma propre technique, une pratique qui rend l’Ayurveda accessible au monde occidental : l’Ayurveda Sourire. C’est une rencontre lumineuse entre la sagesse ancestrale de l’Ayurveda traditionnel et des outils joyeux de développement personnel. L’Ayurveda Sourire est un art de s’aimer soi-même qui permet de se relier à soi, d’être acteur de sa santé et de s’élever vers la meilleure version de soi m’aime dans la joie et la bonne humeur.

 

Qu’est-ce que l’Ayurveda ?

 

L’Ayurveda est une médecine traditionnelle indienne. Avec plus de 5 000 ans d’existence on la considère comme la plus vieille du monde. Ce système de santé ancestral holistique est avant tout un art de vivre, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est l’union des deux mots sanskrits : Ayur : vie et Veda : connaissance. Il apprend à se reconnecter à soi, à sa vraie nature pour vivre en équilibre en redéveloppant les capacités naturelles d’auto-guérison du corps. Cette science de la vie s’intéresse à la source des maux, aux causes et considère que les symptômes sont des indices pour nous éclairer, des messagers. Il se base sur les 5 éléments de l’Univers (Ether, Air, Feu, Eau, Terre). Selon lui, l’Univers est un macrocosme constitué des 5 éléments et l’être humain est un microcosme, son reflet, ce qui les rend semblables et interdépendants.

L’Ayurveda est une science védique, sœur du Yoga, reconnue par l’OMS.

 

Quel sont les bénéfices de l’Ayurveda ?

 

Les bénéfices sont multiples. L’Ayurveda permet de magnifier sa vraie nature et sa puissance intérieure dans tous les domaines de sa vie. C’est une médecine qui, par la reconnexion à soi, permet à chacun d’être en harmonie et dans son plein potentiel. On pourra citer comme exemples concrets : une meilleure digestion physique et émotionnelle, un sommeil réparateur et qualitatif, une meilleure santé émotionnelle, une réduction du stress, un esprit clair, plus de confiance en soi, plus de vitalité, une meilleure immunité, des améliorations au niveau des systèmes hormonaux, ostéo articulaires etc.

La liste est infinie. L’énorme avantage de cette médecine est qu’elle aide véritablement à mieux se connaitre et à savoir ce qui est bon pour soi aussi bien dans son assiette que dans sa vie quotidienne.

 

Cette médecine est-elle toujours actuelle ?

 

L’Ayurveda se base sur les lois de la nature qui sont immuables, ce qui la rend totalement indémodable et adaptée à tous, sans restrictions (tous les êtres : tous les âges, tous les sexes, toutes les contrées…). Elle est même, à mon avis, chaque fois plus d’actualité. Avec la montée du stress, des burn-out, des situations de mal être extrêmes, des maladies de civilisations etc. nous avons besoin, aujourd’hui plus que jamais, de nous retrouver, de nous recentrer, de nous réaligner et de nous reconnecter avec qui nous sommes vraiment. C’est la voie du soulagement nécessaire pour reprendre notre souffle et retrouver notre énergie vitale : notre prāṇa. Nous vivons dans une période de grand éveil des consciences et les êtres ont besoin de comprendre ce qui se passe en eux. Il y a une remise en question de toutes les formes d’autorité (médicale, politique etc.), une perte de confiance. On reprend le pouvoir sur sa vie, on se dirige chaque fois plus vers la reconnaissance de sa valeur et de sa spiritualité, réalisant que le curseur le plus juste est le nôtre.

 

Il y a-t-il des contraintes ?

Oui. Il y en a quelques-unes. La médecine ayurvédique est fantastique, mais elle vient du bout du monde, il est donc nécessaire de légèrement la réadapter localement tout en conservant son essence (qui est immuable) pour la rendre accessible et appropriée à tout un chacun.

Il y a également une contrainte liée à une incompréhension culturelle. En France, nous avons majoritairement grandi avec le « symptôme-traitement » de la médecine allopathique. Ex : j’ai mal à la tête je prends tel médicament.

Comme précisé plus haut, l’Ayurveda n’est pas symptomatique, cet art de vivre s’intéresse à la cause des maux et ça peut être un problème pour certains. La proposition ici serait donc de comprendre l’origine, le pourquoi du « j’ai mal à la tête » pour éviter que le symptôme ne revienne, pour « couper le mal à la racine ». Pas de donner un médicament pour faire disparaitre le trouble sans l’écouter. Il y a une grande méconnaissance et une incompréhension totale de la médecine Ayurvédique en France et j’y suis confronté chaque jour. Beaucoup de personnes me demandent si l’Ayurveda peut résoudre telle ou telle chose ou si il y a un remède miracle contre ci ou ça. Soyons clair, je ne cesse de le répéter : ça, ce n’est pas de l’Ayurveda.

Enfin, l’Ayurveda est une médecine qui demande de l’implication, de la discipline et de la responsabilité. Nous sommes les héros de notre propre histoire. Si on veut obtenir des résultats, il est indispensable d’agir et de mettre des choses en place sur le long terme. Dans nos sociétés de consommation du « j’ai tout tout de suite » cet investissement sur soi peut être difficile à intégrer, il faut donc être prêt à s’armer de patience, à opérer des changements et être motivé. C’est un engagement envers la meilleure version de soi-même. Le tout étant, bien sûr, d’y aller progressivement, à son rythme dans la bienveillance la plus totale envers l’entièreté de qui nous sommes.

 

Comment as-tu découvert cette médecine ?

 

Je dis souvent que dans une vie antérieure j’étais indienne car j’ai un lien très spécial avec ce pays. J’ai découvert la médecine ayurvédique lors de mon premier voyage en Inde alors que j’avais 15 ans. Et elle s’est réinstallée dans ma vie par de nombreuses synchronicités quelques années plus tard. Je m’y suis intéressée de façon autodidacte pendant plusieurs années jusqu’à ce que je m’y consacre pleinement et que je change littéralement de vie.

 

Qu’est ce qui a déclenché ce changement de vie ?

 

A l’époque j’étais salariée et je ne me sentais tout simplement plus à ma place dans mon poste. Je n’étais plus alignée, plus en accord avec mes désirs profonds, mon travail ne me correspondait plus. J’ai commencé à avoir plein de symptômes inhabituels (crampes, torticolis, blocages musculaires, tendinites etc.), à tomber malade alors que ça ne m’arrivait jamais. J’ai compris qu’il fallait que quelque chose se passe et c’est là que j’ai changé de vie.

 

Quel est l’avantage de cette médecine pour les européens ?

 

L’avantage pour les européens qui vivent déconnectés d’eux même et à 100 à l’heure est de réaliser qu’ils sont bien plus qu’un corps physique et que tout entre en compte dans leur équilibre de santé. Que le mental, la spiritualité, le rapport à soi, aux autres et à la nature sont des éléments fondamentaux dans leur bien-être. Cette notion est plus intégrée en Inde.

De plus, en allant encore plus loin, l’Ayurveda, comme le Yoga vise à rétablir le retour à soi et à l’Unité. Pour tous les humains, voir le divin en soi permet de le voir chez l’autre (je suis toi et tu es moi) et de favoriser l’amour, le respect, la solidarité en annihilant la dépréciation et la dévalorisation d’autrui.

 

Tu as écrit un livre afin de partager tous tes secrets 😊 est-il accessible au débutant ?

 

Oui j’ai écrit mon premier livre : L’Ayurveda Sourire, quand la joie du cœur est la santé du corps. Il paraitra officiellement le 12 février 2019 mais il est déjà disponible en précommande sur les sites de vente en ligne comme la Fnac, Amazon ou Cultura. Il sera également en vente dans mon cabinet (dédicace incluse) pour les Pépites* qui viendront faire une consultation.

C’est un livre accessible à tous. Il y a différents niveaux de lecture qui permettent à la fois une vulgarisation et une compréhension fluide ; il est donc aussi bien adapté aux néophytes qu’aux personnes un peu plus avancées (qui liront entre les lignes). Il donne un avant-goût de ma pratique et plein de conseils pour se familiariser facilement avec l’Ayurveda sans s’embrouiller. Ce livre est un guide qui accompagne et aide à s’aimer mieux.

 

Merci Gwenaëlle pour me magnifique partage 🙂

Pour retrouver Gwenaëlle Batard- Mihira Ayurveda  

Facebook Instagram Bulletin de sourire, le concentré mensuel de bonne humeur

5 rue Cavallotti,

75018 Paris

06.51.27.38.52

* N.D.L.R : Pépites est le nom des clients de l’Ayurveda Sourire

Leave a Comment: