femme médecine

Aujourd’hui il est très fréquent de se soigner avec des plantes. Pour mieux dormir, pour mieux digérer, pour gérer son stress, pour des petits bobos…

Mais savons nous qui à trouvé les propriétés soignantes des plantes?


Et bien chères Amazones, ce sont nos ancêtres femmes!

C’est à la préhistoire que les rôles femmes-hommes ont commencé à se jouer ( bien avant l’invention du patriarcat moderne donc ).

Les hommes partaient avec leur lances et leurs silex à la chasse, et les femmes du fait de leur capacité à créer la vie, étaient en charge de créer la communauté. 
Ce sont elles qui ont créés le modèle de vie en société.
Ce sont elles aussi qui ont domestiquées les animaux ( chevaux, vaches, chiens, moutons, brebis, etc ). De vraies cow-girls! 

A la force de leur patience et de leur volonté ce sont elles qui ont triomphé du règne animal ( bon c’était un temps où le veganisme et le bien être animal n’était pas vraiment reconnus, et où l’humain était encore un animal comme un autre ).

Sauf que même à cette époque, les homos sapiens ne mangeaient pas que des barbecues! Ils mangeait déjà des fruits, des légumes, des féculents.

Et encore une fois ce sont les femmes qui ont découverts quelles étaient les plantes comestibles, et quelles étaient les plantes «  poison ». 


Après avoir créées l’agriculture, et réussies à faire survivre la race humaine (et les animaux de leurs clans), et en étudiant ce que mangeaient ou ne mangeaient pas les animaux sauvages, les femmes ont commencé les expérimentations pour se soigner avec les plantes. Trouvant ainsi que la plante-poison peut parfois devenir plante-médecine. 


Elles ont ainsi trouvés les plantes antibiotiques, antiseptiques, digestives, celles qui faisaient tomber la fièvre, celles qui faisaient coaguler le sang. Et tant d’autres applications.

De guerrières en sorcières


Elles se sont transmises leur savoir. De femmes en femmes. De générations en générations.


Oui les sorcières étaient les soignantes. Celles qui connaissaient la magie de la nature. La capacité de la Terre mère à chérir les êtres vivants en son sein. Ces sorcières étaient les médecines, les pharmaciennes, les sage-femmes, les rebouteuses.

Sorcières

Elles avaient le pouvoir d’aider les gens à survivre grâce à leur sciences, leur instinct et leur intuition.

C’est à la renaissance, lorsque le patriarcat s’est imposé comme modèle de gestion laissant place à une idée réductrice de la femme, voir une certaine misogynie (en grande partie due à certains hommes de religion), que les femmes ont été spoliées de leur savoir. De leur sagesse. De leur rôle de femmes médecines.

Mais aujourd’hui, Amazones de tout clan, l’heure à sonné de retrouver nos pouvoirs. La phytothérapie, l’aromathérapie, et les médecines manuelles sont de retour! Et elles sont d’ailleurs représentées à plus de moitié par des femmes!
Femmes de toutes origines, soyez fières de vos deux chromosomes X! Ils ont révolutionné le monde.


NB : la phytothérapie, comme toute application thérapeutique, demande une formation sérieuse. Demandez conseil à un praticien formé ( ou à une praticienne! Tant qu’à faire ). L’auto-médicamentation peut être dangereuse.Les compléments alimentaires pouvant agir en contradiction avec certains traitements , demandez à un pharmacien avant de les consommer.