Avez-vous déjà remarqué que les vêtements et les matières que vous portez influencent votre humeur et la façon dont se déroule votre journée ?

Nous associons certains vêtements de notre garde-robe à des évènements particuliers (heureux ou moins), d’autres sont comme des « doudous » rassurants que l’on enfile pour se consoler… Nous avons des tenues de parade que l’on ne sort que pour les grandes occasions et des costumes de tous les jours, qui finissent par nous définir, un peu comme Karl Lagerfeld ou Gandhi, qui n’ont jamais eu l’air de prendre une ride à cause de leurs habits intemporels…

Petit à petit, les vêtements que nous portons se chargent d’énergie. Certaines personnes ne supportent pas les fripes, car celles-ci sont comme imprégnées de l’énergie des personnes qui les ont portées avant. Au contraire, quel plaisir de revêtir des vêtements neufs, n’est-ce pas ?

Et si vous faisiez un petit tour dans votre placard ? Quelles sont les émotions qui émergent à la vue ou au toucher de vos vêtements ?

Sentez-vous de l’affection pour eux, un sentiment de joie légère ? Ou au contraire certains d’entre eux vous évoquent-ils une certaine lourdeur ?

Plutôt que de les trier en fonction de la saison, de ce que vous pensez encore porter (le terme est à propos !) ou non, si vous choisissiez de vous en séparer ou de les garder en fonction des sensations qu’ils génèrent en vous ?

Vous avez le droit d’écouter votre instinct dans ce domaine car après tout, les vêtements que nous portons nous définissent d’une certaine manière, ils sont en partie le reflet que nous renvoyons au monde et sont surtout au contact direct de notre peau. Comme une seconde peau, les habits même s’ils ne font pas le moine en disent long sur nos humeurs, nos envies, notre état d’esprit du moment.

Se débarrasser de ses affaires, vêtements ou objets, opérer un bon nettoyage de temps en temps, permet de laisser de l’espace pour que quelque chose d’autre puisse intégrer nos vies.

De plus, les vêtements diffusent une certaine aura autour de nous. Certains textiles, certaines matières plus que d’autres possèdent ce pouvoir magique… Petit tour d’horizon.

DIFFÉRENTS TYPES DE TEXTILES

On distingue tout d’abord les fibres naturelles et les fibres chimiques.

Les fibres naturelles constituent 1/3 des matériaux textiles utilisés dans l’industrie de l’habillement.

Au sein des fibres naturelles, on trouve aussi deux sortes de matériaux

D’une part les fibres animales telles que le cuir, la laine

Et de l’autre les fibres végétales comme le coton, le lin.

Les fibres chimiques comprennent les fibres artificielles et les fibres synthétiques.

Les fibres artificielles peuvent être élaborées à partir de végétaux, on trouve parmi elles le piñatex, le lyocell, le soja ou encore la fibre artificielle de maïs.

Les fibres synthétiques sont par exemple l’acrylique, le polyester, le polyamide ou encore l’élasthane.

En fonction des matériaux utilisés dans la conception des vêtements, notre ressenti et notre aura ne seront pas les mêmes. Vous remarquerez sans doute que vous vous sentirez plus à votre aise lorsque vous portez des vêtements élaborés avec des matières naturelles comme le lin, le coton, ou si vous n’êtes pas vegan en laine ou en cuir. Certaines personnes sont particulièrement sensibles à la souffrance animale et éviteront le cuir.

DES PERSONNALITÉS CÉLÈBRES ET LEUR AURA VESTIMENTAIRE

Gandhi, même s’il est très controversé en Inde pour ses décisions politiques, ainsi que Mandela sont des figures internationales de la paix.

Il est amusant de constater que ces personnages avaient en commun leurs styles vestimentaires certes différents mais bien définis et privilégiant les matières textiles naturelles et de qualité.

GANDHI (1869 – 1948)

Ce fervent défenseur de l’Inde milita sa vie durant pour l’indépendance de son pays. Il portait des vêtements en coton, toujours la même tenue comme un long drap blanc couleur paix dans lequel il s’enveloppait.

Son habit fait partie intégrante du personnage mais devint aussi le symbole de l’Inde. En effet, saviez-vous que le rouet était l’élément central du drapeau indien ?
Gandhi souhaitait inciter les indiens à confectionner eux-mêmes leurs vêtements, le traditionnel khādī ou khaddar, un tissu filé et tissé à la main. Il s’agit d’une étoffe en laine, en soie filée ou plus généralement en coton.

La particularité de ce vêtement est qu’il est thermorégulateur : il rafraîchit lors des fortes chaleurs d’été et réchauffe lorsqu’il fait froid en hiver.

MANDELA (1918 – 2013)

Ce président Sud-Africain est une figure mondiale en raison de son combat contre l’apartheid. Il passa 27 années de sa vie en prison en raison de ses idées mais l’a pas empêché de porter des chemises colorées et pop inspirées des années 70. Ses chemises emblématiques étaient davantage ressemblantes aux tuniques d’Inde ou d’Indonésie, conçues en soie et satin elles lui conféraient une élégance souple et décontractée. Ces chemises sont le symbole vestimentaire de l’homme libre.

QUELLES SONT LES MATIÈRES À PRIVILÉGIER ?

Le chanvre

Cette matière fait actuellement son grand retour mais il s’agit de l’une des plus anciennes fibres textiles cultivées en Europe et en Chine, on trouve des traces de culture du chanvre remontant à 8 000 ans. D’ailleurs, le fameux jean « denim » ou « de Nîmes » était en chanvre avant d’être en coton. La culture du chanvre est éthique car elle consomme très peu d’eau et peu ou pas d’engrais. Le chanvre pousse très vite et le chanvre stocke le CO2 dans le sol, et est antibactérien. La France est le premier producteur de chanvre avec 10 000 hectares de cultures. L’une des grandes qualités du chanvre est que c’est une matière très résistante. Généralement, on mixe le chanvre avec le coton afin de le rendre plus doux.

Le coton bio

Le coton bio nécessite moins d’eau que son homologue non bio. On utilise du compost naturel pour remplacer les engrais chimiques. Le coton bio est une fibre robuste et durable.

Le lin

Le lin est le plus ancien textile du monde, il était déjà cultivé et utilisé dans l’Egypte Antique. À cette époque pharaonique, il était symbole de lumière et de pureté. La fibre du lin est longue, sa culture ne nécessite pas d’engrais ni d’arrosage, l’eau de pluie lui suffit. Utilisé pour les draps et les vêtements, le lin des thermorégulateur, anallergique et absorbant. C’est aussi la matière textile la plus résistante.

La soie labellisée

La soie est une fibre naturelle d’origine animale, puisqu’elle provient du cocon du ver à soie. La légende raconte qu’elle fut découverte par une princesse originaire de Chine 2 700 ans avant J.-C. La confection de vêtements et d’étoffes en soie nécessite un processus long et complexe, il s’agit d’un matériau noble, raffiné et associé au luxe. On utilise par exemple le satin de soie pour la lingerie féminine délicate.