Dans nos sociétés modernes, toujours plus de produits sucrés sous toutes ses formes, s’offrent à nous : gâteaux, viennoiseries, bonbons, céréales, barres…

Les « snacks » sont devenus des aliments courants au sein de nos supermarchés et même parfois sur notre lieu de travail. L’avantage de ce type de produits est de pouvoir disposer d’en-cas dans des formats pratiques sans passer par l’étape cuisine. Les tentations deviennent alors fleurissantes… Mais ne nous blâmons par pour autant, il est bien sûr plus aisé de pouvoir disposer d’un petit en-cas prêt à l’emploi et facile à déguster dans tout type de situation de la vie quotidienne. Et puis, il faut dire que le monde industriel et du marketing innovent en matière de snacking et de communication, et ce, en prenant soin de cibler les envies privilégiées de ses consommateurs.

Seulement, avez-vous conscience de ce que contiennent tous ces produits et de l’impact sur nos organismes et notre santé plus largement ? 

La plupart des produits industriels contiennent d’importantes quantités de sucre, de sel, de farines et de graisses raffinés. Les effets au niveau sanitaire de la consommation de produits raffinés ont été démontrés par de nombreuses études, montrant ainsi les impacts au niveau métabolique et pathologique : maladies des intestins, troubles métaboliques, excès de poids par une mauvaise régulation de la faim et donc de la satiété. L’ensemble des plus grands spécialistes en épidémiologie nutritionnelle sont unanimes et ce, depuis plusieurs décennies : les aliments raffinés sont de faible densité nutritionnelle, mais aussi pauvres en fibres, tandis qu’ils sont riches en énergie. Ces aliments sont ainsi devenus « source de calories vides » et surtout, « impliqués dans la genèse de nombreuses pathologies, diabète et obésité notamment », comme le stipule Nicole Darmon, directrice de recherche en épidémiologie nutritionnelle à l’INRA. Moins nourrissants, ils favorisent une surconsommation de calories par rapport aux besoins, et donc un risque avéré de surpoids.

Ces produits étant dénaturés, il est généralement ajouté des exhausteurs de goûts d’origine synthétique tels que le glutamate et ses dérivés (E621, E622, E623, E624, E625) … Mais aussi l’aspartame (E951) ou encore l’Acesulfame K (E621). La liste est bien loin d’être exhaustive et comporte un bon nombre d’autres additifs alimentaires tout aussi toxiques et nocifs pour notre organisme.

Face à ces constats, essayons simplement de remplacer les aliments « blancs », sans intérêts nutritionnels par des aliments complets et bruts à haute teneur en vitalité, indispensables à la bonne santé de notre organisme.

Mais alors, quelles alternatives et Quoi préparer rapidement sans nécessairement avoir des talents de grand chef pâtissier ?

Vous vous dites peut-être que vous n’aimez pas forcément cuisiner, que vous n’avez pas suffisamment de temps ou encore les idées et la motivation pour vous y mettre.

Je vous propose ici de vous parler des fameuses « Energy balls ». Les Energy balls, comme leur nom anglophone l’indique, sont des petites boules d’énergie… Energie au sens de Vitalité. Les ingrédients qui les composent sont choisis et associés afin de vous fournir les nutriments et micro-nutriments essentiels au bon fonctionnement de votre corps et de votre cerveau tout en vous faisant plaisir… Alors, pourquoi s’en priver ?

J’ai découvert ce type de douceur sucrée dans des magasins biologiques et dans certaines enseignes « Végan » où la découverte de super-aliments est à son comble ! (si vous vivez à Paris : « Wild and the moon », « Sol Semilla », « Maisy Café », « le Café pinson » etc.).

Généralement, les energy balls se composent d’une base de pâte de datte, associée à des fruits à coque oléagineux (amandes, noisettes…), du cacao cru, de la noix de coco, ou encore des super-aliments tels que la Spiruline (micro-algue) ou le Maca (plante originaire du Pérou).

De façon générale, les fruits à coque et oléagineux sont connus pour être une source de lipides et de protéines végétales indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Ils participent à préserver la santé cardio-vasculaire et agissent sur la vie cellulaire en débarrassant l’organisme des radicaux libres responsables de l’oxydation cellulaire, et donc du vieillissement prématuré. La consommation fréquente de fruits à coque permet de booster son humeur, de réguler sa satiété et sa glycémie, mais aussi de favoriser une bonne santé digestive grâce à la présence de fibres solubles et insolubles. Vous l’aurez compris, remplacer ses petites habitudes de produits sucrés par ce type d’aliments, permet de réduire les envies de sucre qui pour certains finissent par devenir compulsives et addictives. En effet, malgré leur haute valeur calorique, leur indice glycémique étant bas, ces bonnes sources de lipides (bonnes graisses) ne provoquent pas de pic d’insuline, à l’inverse des sucres rapides et mauvaises graisses, responsables à terme de problèmes de santé et de prise de poids. Plus largement, de nombreuses études ont démontré l’importance de leur consommation au quotidien pour prévenir la dégénérescence cellulaire. Cependant, attention tout de même à ne pas en abuser, notamment si vous avez un mode de vie plutôt sédentaire.

Je vous propose ici de vous dévoiler les bienfaits de ces produits pour ensuite vous faire part d’une recette très simple et rapide à réaliser. Je trouve qu’il est intéressant de comprendre ce que l’on ingère, de savoir pourquoi nous nous orientons vers tel ou tel produit pour finalement ouvrir nos consciences vers ce qui nous nourrit réellement pour éviter bon nombre de maux du quotidien.

L’amande possède une excellente teneur en antioxydants tels que la vitamine E, ou alpha-tocophérol qui détient le rôle majeur de protéger la membrane entourant les cellules de notre corps. Elle contient des minéraux essentiels comme le calcium, le magnésium et le phosphore qui participent entre autres à la santé de notre ossature. Sa forte teneur en oligo-éléments comme le potassium, permet de réguler et réduire la tension artérielle et de lutter contre les cas d’hypertension. 

La noisette est aussi riche en vitamine E, en cuivre, en fer et en fibres. Ces minéraux et oligo-éléments contribuent à une bonne santé du système nerveux et musculaire. Elle concentre également des niveaux élevés de tanins, d’acides phénoliques, de flavonoïdes, et manganèse. Ces composés antioxydants contribuent donc à retarder l’apparition de potentielles maladies dégénératives. De plus, grâce à l’action des stérols végétaux, la noisette a une double action anti-cholestérol, en réduisant à la fois les niveaux de mauvais cholestérol (LDL) et en préservant les taux de bon cholestérol (HDL). Hé oui, si vous ne le saviez pas, nous n’avons pas que du mauvais cholestérol.  

La noix du brésil, comme la plupart des noix, contient de l’acide ellagique qui possède des propriétés anti-inflammatoires élevées, pouvant même être neuroprotecteur. Cette noix est souvent mise en avant pour sa forte teneur en sélénium, oligo-élément antioxydant jouant un rôle important dans le bon fonctionnement de la thyroïde. La teneur en potassium, en calcium et en magnésium présents dans ces noix ont un rôle de maintien d’une tension artérielle saine, ce qui a un effet positif direct sur la santé cardiaque. Attention, il est important de ne pas consommer au-delà d’une à deux noix du Brésil par jour car sa concentration en sélénium deviendrait alors toxique pour l’organisme si elle est présente en trop grande quantité.

Dattes : au même titre que les autres fruits, la datte contient des vitamines et en particulier des vitamines A, B1, B2, B3, B5. Ce fruit est riche en minéraux tels que le potassium, le magnésium et le fer et se présente comme un booster d’énergie grâce à sa teneur en glucose, fructose et saccharose. La datte détient un certain nombre d’acides aminés qui permettent une bonne assimilation des nutriments. Elle détient également des fibres solubles et insolubles qui améliorent le fonctionnement du système digestif et agissent sur certains troubles intestinaux.

Cacao cru : à la différence du cacao « classique », le cacao cru possède des vertus décuplées grâce à ses multiples pouvoirs antioxydants et dynamisants. Les fèves de cacao sont très riches en flavonoïdes qui permettent de lutter contre les radicaux libres auxquels nous sommes exposés. Sa richesse nutritionnelle est liée à la présence de magnésium, de calcium, de potassium, de phosphore et d’oligo-éléments tels que le fer, le cuivre et le zinc. Il apparait aussi comme un super booster de l’humeur grâce à la PEA (Palmitoyléthanolamide), une molécule du « bonheur » bien plus présente dans le cacao cru issu de l’agriculture biologique que dans du chocolat conventionnel. Je vous invite à goûter les produits réalisés avec du cacao cru et plus particulièrement les fèves de cacao cru de l’enseigne Sol Semilla qui sont si savoureuses et si bonnes pour notre santé.

Noix de coco : l’huile de coco possède une haute teneur en acides gras à chaîne moyenne, appelés triglycérides moyens (TCM). Les TCM sont très digestes et favorisent aussi l’augmentation de la production de probiotiques dans le système digestif. Parmi ces acides gras saturés, on retrouve majoritairement l’acide laurique ou acide N-dodécanoïque qui aide à faire baisser le taux de mauvais cholestérol dans le sang. L’huile de coco est souvent recommandée pour la cuisson (contrairement à la plupart des huiles) car celle-ci ne se détériore pas sous l’effet de températures élevées, conserve l’ensemble de ses propriétés et ne devient pas toxique pour l’organisme.

A partir de ces aliments, je vous propose une recette simple et savoureuse d’energy balls maison (de multiples autres recettes existent).

Ingrédients pour une dizaine d’energy balls :
  • Un paquet de pâte de datte (j’achète celle de la marque Rapunzel)
  • Une poignée d’amandes, de noisettes, de noix de pécan et de noix du brésil
  • Deux càs de poudre de cacao cru et deux càs de noix de coco râpée
  • De l’huile de coco pour le liant
  • Vous pouvez aussi ajouter de la cannelle, des gousses de vanille…suivant vos envies gustatives !

Dans un saladier je mélange la pâte de datte avec les fruits à coque concassés à l’aide d’un mortier en pierre, en faisant en sorte d’avoir autant de pâte de datte que de fruits à coque concassés. J’y ajoute 1 càs et demi d’huile de coco. Je forme les energy balls à l’aide de mes mains pour ensuite rouler la moitié dans de la poudre de cacao et l’autre moitié dans la poudre de noix de coco. Enfin, je les dispose dans un tupperware en verre que je place au réfrigérateur pour quelques heures. Vous pouvez les conserver une à deux semaines au frais sans souci !

Grâce à cette palette d’aliments riche en nutriments essentiels, nous pouvons réellement nous faire plaisir tout en nous faisant du bien. Je suis convaincue que prendre soin de Soi passe en grande partie par le développement de la conscience de ce qui fait du bien à notre monde intérieur. Lorsqu’on fait évoluer notre alimentation sans passer par l’idée de « faire un régime » mais plutôt de « rééquilibrage alimentaire », notre esprit et notre corps se transforment et fonctionnent mieux et cela se ressent : regain d’énergie, perte de poids, immunité et sommeil améliorés, émotions positives… Un corps, un cerveau, un organisme bien nourrit, qui assimile correctement des produits de qualité, fonctionnent mieux vous l’aurez compris !

Petit point de vigilance tout de même : je vous invite à consommer ce type de douceur de façon raisonnable pour ne pas excéder votre apport énergétique au cours d’une journée. Dans la vie tout excès devient nocif pour nous, à vous de trouver votre propre équilibre et d’être à l’écoute des signaux de votre corps.

Alors … quand apprécier ces petites bouchées d’énergie ?

En cas de petit creux, d’une envie de réconfort et de douceur, avant ou après une bonne séance de sport et/ou de yoga… Mais aussi pour les enfants à l’heure du goûter ! Si vous êtes parent je trouve d’ailleurs fabuleux de réaliser cette recette en partageant cela avec son enfant, ceci permet de renforcer le lien et la transmission, pour ainsi élever la conscience de son enfant dès le plus jeune âge (et même s’il ne comprend pas tout aujourd’hui, cela fera son chemin croyez-moi, mes parents ont su l’expérimenter avec moi depuis mon plus jeune âge).

Belle dégustation à tous et à bientôt pour de nouveaux articles et recettes !