L’ayurvéda, c’est quoi?

Originaire d’Inde, nous trouvons les premières traces de l’Ayurveda, il y a plus de 5000 ans.
L’Ayurvéda est le plus ancien système de naturopathie
encore pratiqué aujourd’hui.

Grâce à l’observation de la nature, l’Ayurveda a développé une méthodologie de guérison.

En plus d’être une science, c’est aussi un art de vivre, de guérir et de se réaliser.
C’est le système soeur du Yoga pour atteindre son plein potentiel. Au-delà de l’approche systématique de l’Ayurveda, nous pouvons expérimenter un aspect plus intuitif qui en fait un ART consistant à se connecter et à aligner son corps, son âme et son esprit.
L’objectif principal de l’Ayurveda est la prévention – c’est une pratique quotidienne et saisonnière d’auto-harmonisation qui maintient l’équilibre du corps, des émotions et de la psyché.
L’Ayurvéda peut également guérir la cause profonde d’une maladie (pas seulement les symptômes).


Le mot Ayurvéda se compose de deux mots Sanskrit

Ayur + véda =
Ayur = Connaissance / Science / Sagesse
Véda = Vie

ayurveda-corps-explication

L’Ayurvéda, c’est la sagesse dans le sens où c’est une philosophie et un chemin de réalisation de SOI. C’est un « Mode de Vie ».
L’Ayurvéda définit la VIE comme étant une vie de qualité, de bonheur qui se trouve à l’intérieur de nous. Elle nous rappelle que le jaillissement de félicité ne vient pas des circonstances extérieures. C’est un état d’ÊTRE. Par la pratique conjointe au yoga, on cultive cette béatitude jour après jour.

Cette médecine est le yoga de la santé, c’est d’ailleurs la soeur jumelle du Yoga qui permet de se soigner et d’être le socle de la pratique yogique et tantrique. L’Ayurvéda permet d’unifier, d’intégrer et d’aligner les différentes facettes de notre être et d’en tirer les meilleurs capacités physiologiques, émotionnelles, sensorielles, intellectuelles et spirituelles.
Elle est une médecine traditionnelle révélée grâce à la méditation (tout comme le Yoga) bien qu’elle ait été ensuite testée et pratiquée depuis des millénaires. Elle est reconnue par l’OMS depuis les années 1980.

Dee-Leborgne-Ayurveda-mains

L’Ayurvéda nous apprend à être un acteur responsable de notre santé.


La base de son enseignement passe par la compréhension de différents principes:

  • les 5 Mahabhutas (les 5 grands Eléments): Terre, Eau, Feu, Air, Espace.
  • Les 3 Doshas (énergies vitales): Vata, Pitta, Kapha.
  • Les 7 Dhatus (Tissus): lymphe, sang, muscles, graisse, os, moelle osseuse et tissu
    reproducteur.
  • Les 3 malas (déchets): selles, urines, sueur.
  • Agni : le feu digestif.
    Tous doivent être en équilibre pour que notre santé soit optimale.

5 elements

L’Ayurvéda et ses thérapies corporelles!


L’Ayurvéda s’est fait connaître de par le monde beaucoup grâce aux thérapies du corps. Les massages ayurvédiques sont depuis plusieurs décennies très populaires dans les spas. C’est à la base une pratique qui fait partie intégrante des soins de guérison.

L’auto-massage est recommandé dans la vie du quotidien à des intervalles différents selon votre constitution naturelle et vos déséquilibres. Cette naturopathie est aussi connue pour sa diététique pourtant, nous oublions souvent de mettre en lumière la science des plantes (phytothérapie) ou même des mixtures à bases de minéraux (or, argent et bien d’autres) et la chirurgie.

photo : Jennifer Gaudreau

Dans cet article, nous nous concentrerons sur l’art et les techniques de soins corporels en Ayurvéda. Beaucoup des soins du corps donnés font partis du « Panchakarma » qui est une cure de détoxification profonde de l’organisme. C’est un grand « reset » qui est mis en place de manière unique pour chaque individu. Il n’y a pas de programme type; le/la thérapeute se doit de créer une série de soins spécifiques pour chaque individu.
L’Ayurvéda traite une personne et son terrain; au-delà des symptômes.

Voici une liste non exhaustive de soins corporels:

  • Massage à l’huile simple ou huile médicalisé
  • Soin au lait ou à l’eau médicalisé
  • Massage à sec
  • Soin de l’ensemble du corps / des zones spécifiques (têtes, jambes, dos, visages…)
  • Des sudations de l’ensemble du corps / des zones spécifiques
  • Des thérapies internes de détoxification – 5 karmas – actions: Vamana (Vomissement),
    Virechana (Purgation), Basti (Lavement), Nasya (Inhalation), Rakta Moksha (Saignée)
  • Nettoyage des 5 organes des sens: Yeux, Oreilles, Peau, Nez, Bouche
  • Cataplasmes
  • Pochons chauds
  • Bains médicalisés
Dee-Leborgne-ayurveda
photo : Jennifer Gaudreau


Ce sont des soins qui pour la plupart demandent beaucoup de matières premières et de mises en place. Et, beaucoup sont interdits par la législation française. Vous ne pourrez pas tout tester en France, il serait mieux d’aller en Inde, Sri Lanka ou même à Bali pour expérimenter beaucoup de ses soins corporels (si ils vous sont recommandés). Nombreux sont plaisants et extatiques.

« Abhyanga » est le soin ayurvédique le plus prodigué. C’est un soin du corps à l’huile incluant traditionnellement la zone du ventre.
Abhyanga massage c’est une application abondante d’huile sur l’ensemble ou certaines parties du corps dont les mouvements vont dans le sens du poil i.e à l’opposé du coeur. Il se caractérise par une huile chauffée parfois même cuite afin que la peau l’assimile rapidement et profondément. N’oublions pas que la peau est le plus grand organe du corps. Elle absorbe et digère, ainsi tout ce qui s’applique sur la peau doit être mangeable.


Vous pouvez utilisez des huiles bio provenant de votre cuisine:

huile
  • Sésame, le reine des huiles en Ayurvéda (bonne pour tous les doshas sauf dans les cas de déséquilibres en pitta ou maladies de peau)
  • Coco (bonne pour vata et pitta, moins pour kapha)
  • Pépins de raisins (bonne pour tous les doshas)
  • Macadamia (bonne pour tous les doshas)
  • Amande douce (bonne pour vata et pitta, moins pour kapha)
  • Huile de moutarde (bonne pour kapha, éviter pour Pitta)
  • Les huiles médicinales ayurvédiques aux plantes (Attention aux Vegans de bien vérifier les ingrédients des huiles ayurvédiques car elles peuvent contenir des produits laitiers).

Les huiles médicinales sont plus puissantes car elles sont concentrées et s’attaquent à des problèmes spécifiques comme l’arthrose, les maladies de peaux, la rétention d’eau, déséquilibre du système nerveux…).
Vérifiez bien les marques Ayurvédiques que vous utilisez car malheureusement certaines ne sont pas de bonnes qualités.
Les techniques de massages sont aussi importantes que le fait d’appliquer de l’huile chaude sur la peau.

Le mot SNEHA en Sanskrit veut dire AMOUR et aussi LUBRIFICATION.
Par conséquent, cette application abondante de l’huile est vue comme un principe d’amour.

photo : Jennifer Gaudreau

En Ayurvéda, le massage est une pratique de SELF-LOVE. Cela s’explique par le fait que le toucher est connecté au Chakra du Coeur.
Lorsque nous nous faisons masser, nous activons l’amour inconditionnel. Le toucher est primordial. Nous le voyons avec les nourrissons qui pour survivre doivent être touchés et dorlotés. Il en va de même pour les adultes et les personnes âgés, même si nous l’oublions trop souvent.

Ce contact par la main guérisseuse comme prolongement du coeur est indispensable et c’est l’un des enseignements profonds des soins corporels par l’Ayurvéda. Le massage augmente l’hormone appelé oxytocin aussi connue sous le nom de l’hormone de l’amour et du plaisir. Cela va augmenter la satisfaction du coeur et du corps. Cette hormone active des neuro-transmetteurs qui vont avoir tendances à baisser le stress, l’anxiété et réguler la douleur.

La peau c’est un organe de communication entre notre monde intérieur et l’extérieur. Elle absorbe les informations et les soumettant à notre système nerveux. Les terminaisons nerveuses se trouvent sous la peau. Ainsi, par le massage, nous avons un accès très intimes au système nerveux et aussi à notre mental.

En Ayurvéda, l’huile s’apparente à l’élément EAU qui est vu comme ayant une énergie nourricière et maternelle. Donc, cette huile va s’infiltrer dans notre corps-temple comme une maman nourrissante pour la peau, le système de nerveux, lymphatique, sanguin et même niveau cellulaire pour extirper aussi les toxines qui s’y trouveraient. Beaucoup des applications de graisses en interne ou externe sont préconisées pour détoxiquer et / ou nourrir le corps. On comprend bien qu’il y a différents dimensions à ces soins corporels qui permettent un nettoyage et aussi un apaisement du corps et de l’esprit.

Si on se réfère aux textes Ayurvédiques, voici les bénéfices du massage Abhyanga:

  • Retire la fatigue
  • Équilibre Vata
  • Régénérant
  • Donne une belle peau, ferme et souple
  • Procure un sommeil de bonne qualité
  • Améliore la vision
  • Donne de la grâce
  • Détoxifie

L’Ayurvéda est aussi spécifique concernant les contre-indications des massages. En effet, ce ne sont pas simplement des massages de bien-être, ils ont aussi pour but de rééquilibrer les différents principes cités ci-dessus pour donner la pleine santé (cf. dosha, dhatus…)
Les contre-indications sont:

  • Fièvre
  • Maladies contagieuses (l’herpès, par exemple)
  • Maladies de kapha
  • Indigestion

Forte présence de toxines (polyarthrite rhumatoïde, lourdeurs, difficultés digestives…) Dans ces cas là, le soin devra être adaptés avec des huiles médicalisées et des prises de plantes en interne en pré et post session.

Dans les textes Ayurvédiques, on en cite que 3 techniques de massages

  • Application d’huile et les frictions
  • Vagues et mouvement similaires
  • Pressions circulaires et appuyées

.
Cela signifie, que vous trouverez des soins Abhyanga assez différents les uns des autres selon les régions de l’Inde. Il est essentiel que votre masseur, vous donne des recommendations post-massages afin d’intégrer votre soin et prolonger les effets sur plusieurs jours. Par exemple, mieux vaut attendre au moins 15 à 30 Min pour que l’huile soit absorbée dans les couches les plus profondes de votre épiderme. Ainsi, il est important de ne pas prendre de douche juste après un soin pour que tout soit bien absorbée surtout si vous utilisez des huiles aux plantes.

n.b : les huiles essentielles ne sont pas proprement ayurvédiques mais il existe des ouvrages faisant la correlation entre l’aromathérapie et les doshas.

Mon expérience

dee-soin-ayurveda
Dee Leborgne – www.deeleborgne.com


Bien au-delà d’un soin mécanique, recevoir un soin Ayurvédique, de mon expérience, est une porte ouverte vers un état modifié de conscience, comme en Yoga. Lors d’un soin Abhyanga bien exécuté, le thérapeute ré-aligne les articulations, active des points énergétiques appelés « marmas », travaille des lignes énergétiques « nadis » pour faire re-circuler votre prana. Durant, le soin la respiration s’approfondit et beaucoup de personnes se trouvent entre l’état de veille et de sommeil.

nadis-corps-soin
Nadis Map

C’est comme si vous faisiez du yoga passif couplé d’un long Shavasana. Une session de yoga permet de faire bouger l’énergie, de réaligner son corps, réguler sa respiration etc et se finalise par un Shavasana pour intégrer la pratique.
L’un ne va pas sans l’autre, c’est pourquoi certains textes fondateurs de Yoga invitent à pratiquer l’Ayurvéda dans son ensemble pour améliorer sa pratique yogique.
De plus, les massages à l’huile chaude renforcent, lubrifient vos os et relaxent vos muscles ce qui permet de devenir flexible plus rapidement surtout si vous êtes du dosha Vata.

Dee-Leborgne-ayurveda
photo : Jennifer Gaudreau

Votre masseur, en plus d’avoir une hygiène impeccable se doit d’être concentré et présent à vous. Si vous avez la chance d’être massé par une personne consciente, le transfert de sa conscience à la vôtre pourra vous aider à plonger plus profondément dans un état méditatif. Il ne s’agit pas de vous influencer, cependant la qualité de sa présence jouera un rôle sur votre être.

En tant que thérapeute, je prépare tous mes soins comme des rituels. Vous verrez d’ailleurs qu’en Inde, ils sont pratiqués comme tels. Il y a toujours une lampe, de l’encens, la photo ou la statue d’un Dieu, un mantra est souvent récité en début de session. Le massage est un acte sacré tout comme le corps est sacré. Chaque soin, nous ramène à ce souvenir de la sacralité du TOUT. C’est ce que nous rappelle constamment le Yoga, l’Ayurvéda et le Tantra. C’est par cette sacralisation, que le soin n’est pas que corporel mais bien un traitement psycho-corporel.
Lors de nombreux soins ayurvédiques reçus, je me suis trouvée dans un état modifié de conscience où j’ai eu accès à des compréhensions fulgurantes me concernant. Pendant un soin Shirodhara qui consiste à verser de l’huile chaude en continue sur le 3 ème oeil, le front et la tête, j’ai enfin pu comprendre l’un des principaux facteurs de ma constipation.

Dee-Leborgne
photo : Jennifer Gaudreau
photo : Jennifer Gaudreau


C’était comme un EUREKA très profond et intime: une compréhension et expérience intérieure au-delà du mental. Je suis convaincue après avoir étudiée et expérimentée cette médecine depuis plus de 10 ans, que chaque traitement à le potentiel de réveiller le guérisseur en SOI. Lorsque nous accédons à cet état de conscience modifié, nous pouvons par nous-même saisir la racine de ce qui perturbe notre corps, nos émotions, notre mental.
J’invite toujours mes clients à formuler un Sankalpa i.e une intention avant la session. Combien de mes patients ont fait des voyages, des expériences psychédéliques, des expériences de profond repos, de relâchement émotionnel, d’inspiration créative et
d’émergence intuitive. C’est aussi cela l’autre versant du soin corporel ayurvédique car notre corps est un oracle qui nous donne des informations précieuses sur notre chemin de vie.

J’aime utiliser des objets dits chamaniques provenant des Amériques le plus souvent:

  • agua de florida (parfum qui aide au nettoyage énergétique)
  • Des plumes
  • Des fumigations à la sauge,
  • Palo Santo
  • Des fleurs
  • Etc…

Cet aspect chamanique a existé et existe toujours en Ayurvéda.


Il est vrai que le côté clinique de cette médecine est plus facile d’accès et est majoritaire de nos jours.

C’est un choix que j’ai fait de part mon histoire avec l’Ayurveda de pratiquer de cette manière, cet art corporel indien.

agua-de-florida

Témoignages

Les soins du corps par l’Ayurveda nous invite à renaître à nous-même.

Si vous souhaitez connaitre et apprendre l’Ayurvéda, je vous conseille de contacter l’école Ayurvéda & Consciences.
On y pratique un enseignement authentique et profond basé sur les textes Ayurvédiques en Sanskrit.
C’est une forte communauté qui se forme autour d’un Ayurvéda multidimensionnel car la directrice – Joyce Villaume- Ledon tient à ce que les élèves développent aussi leur intuition pour devenir de meilleurs praticiens. De plus, il y a des voyages organisés en
Inde pour parfaire l’apprentissage.

Vous pouvez devenir:

  • Diététicien ayurvédique ou thérapeutes corporels & énergéticien – 1 an d’études
  • Éducateur de santé par l’Ayurvéda – 2 ans d’études
  • Consultant Ayurvédique – 3 ans d’études

J’ai fait l’ensemble de mon cursus dans cette structure.
https://www.ayurveda-consciences.fr/
Formation massage Bien être indien
Mon autre formateur en massage corporel s’appelle Sandeep De Marsac. Avec lui, j’ai appris 3 rituels corporels très anciens donnés dans des temples védiques. Sandeep possède un centre de formation en Bretagne où il vous enseigne pléthores de massages très traditionnels provenant de temples indiens, de Kalari (art martial indien relié à l’Ayurveda et au Yoga), et l’art du touché indien.

Ce sont des massages extraordinaires et originaux enseignés avec beaucoup de bienveillance où on apprend à devenir un excellent accompagnant corporel védique. https://www.centre-satyam.com/

Il fait aussi de l’accompagnement pour les praticiens en massage bien-être, du coaching de vie, de la thérapie par l’argile et de l’olfactothérapie.

Voici les 3 soins védiques rituels enseignés par Sandeep

1. Sarva Prana

Massage rituel relaxant Indien pour le dos – tradition védique. Sarva Prana soutient la réussite et se concentre sur la colonne vertébrale, centre corporel sacré selon la tradition indienne. Ce massage aide à renouer avec les pouvoirs créatifs en soi, à redresser la colonne vertébrale, à soutenir simultanément la tonicité et la relaxation de votre dos.

2. Saraswati

Massage rituel relaxant Indien pour le ventre – tradition védique. Saraswati aide à fluidifier, alléger, améliorer la circulation, drainer et adoucir les tensions dans les organes et apaiser les tensions internes. Ce rituel – massage permet de libérer les émotions cristallisées dans les organes et autres centres émotionnels et spirituels. On y dessine des symboles sur la surface du ventre ainsi que des manoeuvre pour désengorger le ventre.

3. Les 4 Mandalas

Massage rituel relaxant Indien sur 4 parties du corps – tradition védique. Ce massage est très particulier et subtil…Il renforce l’ordre en soi, donne confort et structure, développe la non-dualité, l’acceptation de ce qui est, aide l’énergie à servir l’Être et le mouvement de la vie. Il transforme les frontières/limites dans l’espace. Les mandalas fonctionneront là où il est juste de travailler. C’est un massage de centrage ou re-centrage.

Le massage est un soutient à la santé et la transformation intérieure.

Om Shanti


RETROUVEZ DEE

Dee
www.deeleborgne.com
Donne des soins sur Paris.

Hoy Paris
https://www.hoyparis.com/

Kaliom – marque Ayurvédique 100% Végane et bio, cosmétologie vibrationnelle
https://kaliom.com/

Bientôt dans d’autres lieux parisiens.