La veille d’enfanter

Je suis à la veille d’enfanter,
Ce moment si particulier ou tu attends la venue de ce petit être si cher que tu as porté en toi depuis 9 mois.

9 mois que tu penses à elle, à son prénom, aux valeurs que tu aimerais lui transmettre, à la vie que tu vas lui offrir.

9 mois ou tu œuvres à l’équilibre entre ce nouveau rôle de mère, ton épanouissement personnel et le chemin de ta réalisation. Comment créer une belle synergie avec toutes ces parties de toi ?

 

 

La veille d’enfanter, il y a des soirs où les contractions commencent à ouvrir les os de ton bassin et tu te dis c’est bon c’est maintenant, ça commence.

Finalement tu te réveil pendant la nuit, oui les femmes enceintes ont tendance à se réveiller vers 4h du matin car le bébé appuie sue la vessie 😉 quel bonheur !!!

Durant la journée tu es dans un état second, comme une transe car le bébé arrive bientôt ton corps se modifie et tu aimerais que tout soit parfait.
On appelle cela le Nesting Instrict : Le besoin de créer un nid douillet pour accueillir ce nouvel être. Moi qui n’est pas la tendance maniaque, je peux vous dire c’est assez surprenant 😉 Le besoin que tout soit rangé, propre pour accueillir la personne la plus importante du monde. Pour qu’elle soit bien à son arrivée et que vous puissiez être sereine !!!

 

 

Aussi on a envie de prendre soin de soi parfois en plein milieu de la journée, on se fait des masques, on se coiffe et se maquille, on cache nos petites rougeurs ou les jolis cernes qui nous rappel nos merveilleuses nuits fragmentées de la fin de grossesse, on a envie d’être belle quand elle arrivera.

On sait très bien que cela ne servira à rien, que quand les contractions commenceront tout cela sera futile

La petite valise de maternité est préparée, les lessives sont à jour, l’appartement est nickel, il y a des fleurs, des synergies d’huiles essentielles créer sur mesure pour accompagner l’événement, les tambours prêts à retentir, les courses faites avec les plus beaux mets du monde. L’envie de créer le meilleur lait qu’il soit pour cette princesses, alors on sélectionne avec amour les meilleures plantes pour créer de belle synergie de tisane (feuille de framboisier, ortie, fenouil), on mange des dattes tous les jours pour préparer le col.

 

Bref le plan post natal est organisé, les cadeaux de Noel emballés

Chaque soir je vais au lit en me disant que ça y est ça va arriver, c’est la dernière fois que je prends mon bain seule, et chaque matin tout est encore comme avant, et le rituel continue…
J’ai l’impression d’être prête chaque jour un peu plus. Mes amies m’ont organisé un magnifique Blessing Way et je ressens effectivement que cette petite fille et son arrivée seront sacrée.

 

J’ai beaucoup de gratitude pour cette force énorme du soutien qui émane de femme qui enchantent ma vie. Chacune à leur manière m’envoi leur soutient ou leur amour.

Tous les rendez-vous de médecin paraissent inutiles car la seule chose qui importe c’est d’être forte et en pleine santé pour accueillir cette petite fée qui n’a toujours pas de prénom…

 

Hélia – Louve – Anoushka – Aum

 

Je me sens lourde, j’ai la chance hier d’avoir pris le thé avec des amies qui m’ont dit que j’étais sublime et que je n’avais rien pris. Je vous jure j’ai du mal à marcher et les phases de transition pour se tourner dans le lit sont de plus en plus difficiles !!!!

J’aime ma première fille de tout mon cœur, cependant avec l’arrivée de la deuxième j’ai développé une intolérance au bruit comme une poule qui aimerait couver en paix.

Je ressens le besoin d’être seule et en silence pour couver, méditer et préparer mon âme à sa venue.

Il ne reste plus qu’à attendre l’instant où le corps commencera à trembler, et lâcher prise

En attendant je crée, je lis, je m’inspire et je vous écris aujourd’hui pour partager ceci

<3

Leave a Comment: