On entend beaucoup de choses a propos de la « détox ». Mais au fait c’est quoi la détox? Ça sert à quoi? Pour qui? Quand ? Comment?

C’est quoi la détox?

On entend par là la détoxication de l’organisme.
L’organisme en travaillant, dégrade beaucoup d’éléments : le sang, l’oxygène, les nutriments, les enzymes, etc.
Ces toxines sont filtrées par certains organes afin de les traiter et de les évacuer.
Les principaux filtres de l’organisme sont le foie, les reins et la rate.

La rate est le filtre à sang. Elle trie les globules pour que le sang soit de bonnes qualité. Elle participe au système immunitaire en permettant une bonne qualités d’anticorps circulants dans le sang.
Généralement on ne détoxifie pas une rate.
Exceptionnellement certains ostéopathe ou certains médecins traditionnels chinois peuvent aller travailler la rate pour stimuler l’immunité, ou après un accident.

Les reins sont surtout le filtre des protéines. Ils peuvent être surchargés en toxines lors de certains régimes hyperprotéinés ( qui sont à proscrire absolument ), ou lors de prise de masse chez les sportifs, ou bien encore si il y a une faiblesse rénale médicale. Le risque est alors que les reins soient surchargés. Et ne filtre pas suffisamment via l’urine. On risque alors des désordres sur les voies urinaires ( pyélonéphrite, cystite, calculs rénaux ).
L’urine est très foncée. Il peut y avoir des douleurs ou des gênes dans les lombaires et dans les flans. Voire des gênes au niveau de la face avant des cuisses. Et surtout de la fatigue.

Le foie est le filtre final de tout le système digestif. Il filtre le sang de tous les organes et les viscères, qui peut être chargé en métaux lourd, en pesticides, en perturbateurs endocriniens, etc. Il filtre aussi ce qui est en provenance de la vésicule biliaire qui s’occupe essentiellement du traitement des matières grasses.
Le foie, si il est trop sollicité, peut s’emparer. Peut ralentir. Peut avoir des difficultés à fonctionner au bon rythme.
Il s’en ressentira beaucoup de fatigue. Des nausées. Des douleurs au milieu du dos ou vers le plexus solaire. Des maux de tête. Une perte de motivation. Des réveils nocturnes. Des cauchemars.

Ça sert à quoi la détox?

La détox sert à aider l’organisme à gérer mieux le traitement des toxines.
Avec des plantes spécifiques elle fait sortir les toxines des cellules de l’organe en question.
Essentiellement nous avons donc des détox hépatiques ( du foie ) et des détox des voies urinaires ( des reins ).
Lorsque le système n’arrive plus à faire face, il lui faut cette aide extérieure.

Pour qui et quand?

La détox peut être faite dans des moments particuliers ou bien pour des personnes particulières.

Fréquemment il peut être bien d’aider l’organisme via les reins au moment des changements de saison ( mars-avril et septembre-octobre ), car c’est le moment ou les pollens vont se faire sentir, c’est le moment où la fatigue arrive, ou le système immunitaire est sur sollicité.

A la suite de périodes de fêtes ou tout juste en amont on peut entamer une détox hépatique pour soit préparer le foie, soit l’aider à gérer la période.

Pour les allergiques enfin, qui ont un système déjà surchargé. Dans ces cas là la détox peut aider à diminuer l’intensité ou la fréquence des crises allergiques.

Comment on fait une détox?

Tout d’abord en modifiant son alimentation.
C’est la meilleure des détox.
On mange bio et local, pour éviter les métaux lourds, et les transports qui mettent les aliments dans de mauvaises conditions de stockage.
On mange frais pour éviter les conservateurs qui sont trop souvent des perturbateurs endocriniens.
On mange de saison, car l’organisme gère mieux ce qui est adapté à lui.

Ensuite on s’hydrate bien.
Il faut que vous puissiez éliminer tout ce qui est filtré par les urines. Assurez vous donc de boire au moins 1,5L/ 2L par jour.
Un conseil : achetez vous une petite gourde de 50cl. Et remplissez là 3-4 fois par jour.
C’est moins impressionnant qu’une bouteille de 1,5L, qu’on a souvent peur de ne pas pouvoir finir.
Et puis c’est beaucoup plus écologique!
Et vous pouvez l’avoir avec vous en permanence, pour pouvoir vous hydrater tout au long de la journée.

Après on bouge!!!
Pour faire circuler le sang et aider au pompage du foie et l’aider dans son action, il faut bouger. Faites du sport. Montez et descendez les escaliers plutôt que de prendre l’ascenseur. Allez travailler en vélo. Descendez une station avant.
Et le must : le yoga! Toutes les torsions, les ouvertures de coeur, de hanches, les inversions, aident le sang à circuler, et aident les viscères à se détoxifier.
Le mouvement évite la constipation, qui est un grand vecteur de toxémie.

Si jamais vous êtes constipée même avec une bonne hydratation et une activité physique adéquate, pensez à consulter. Votre ostépathe pourrait trouvez une dysfonction qui fixe vos organes et crée peut être une constipation mécanique.

Enfin on passe aux plantes ! Les fameuses détox.

Pour détoxifier le système urinaire rien de mieux que le bouleau. En jus ou en sève.
Une cure de un mois.
Avec des quantités d’eau suffisante.
On peut y ajouter de la chicorée, de la bardane, de la mauve et de l’ortie.
Toutes ces plantes vont aider les reins à faire circuler les toxines.
Mieux vaut prendre ces plantes le matin avant le petit déjeuner.

NB : Si il y a trop de toxines, vous risquez un léger épisode d’infection urinaire, car la vessie sera momentanément rempli de toxines.
Buvez du jus de canneberge. Si la cystite persiste consultez votre généraliste.

La détox hépatique fonctionne essentiellement sur quatre plantes : le radis noir, l’artichaut, le chardon marie et le curcuma ( qui est un anti-inflammatoire digestif, et est formellement interdit aux personnes souffrant de problèmes de vésicule biliaire ou ayant une pathologie hépatique ).
On peut compléter avec du desmodium.
Le foie fonctionne essentiellement la nuit.
Prenez donc votre détox avant d’aller vous coucher, pour laisser la nuit agir.

NB : la détox hépatique peut être assez violente et peut provoquer des épisodes de diarrhées, des boutons qui grattent ( signe que les toxines sortent par la peau ) , de la toux ( les toxines sortent par les poumons ), des tensions dans les lombaires ou dans les aines ( les toxines se sot mises dans vos psoas ).
Hydratez vous bien. Et complétez la cure avec des probiotiques.

Plante phyto

En résumé : faites attention à votre alimentation , buvez, bougez!

En cas de douleurs diffuses n’hésitez pas à consulter votre ostéopathe qui examinera votre système de plus près.