Acupuncture, acupressure, digitoponcture, réflexologie !

C’est quoi ? Quelles différences ? Les aiguilles ça fait mal ? Et quelle serait la technique la plus adaptée pour vous ?
Vous êtes perdus ?
Je vous aide à faire votre choix. 😉


Les points communs à toutes les techniques

  • Elles sont complémentaires à la médecine dite occidentale ou conventionnelle. 
  • Elles sont issues des principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
  • Elles apportent un confort et un soulagement sur certaines problématiques de la vie.
  • Elles sont naturelles. En effet, elles ne nécessitent d’avoir recours à aucun produit chimique.

L’acupuncture,
qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une technique consistant à venir poser des aiguilles sur différentes zones du corps traversées par des méridiens.

L’acupuncture va permettre de remettre en mouvement les énergies pour rétablir un équilibre.

© Hannah Adamaszek

Un méridien qu’est ce que c’est ?

Pour faire simple, il s’agit de canaux énergétiques dans lesquels circulent le QI, l’énergie vitale du corps.

12 d’entre eux correspondent à un organe du corps. 
Exemple : le méridien du coeur, de l’estomac, du rein ou encore de la vessie.

Dans quels cas faire appel à un acupuncteur ?

Arrêt du tabac, migraines ou nausées durant la grossesse. Les motifs de visites sont multiples.


Témoignage de Lucile

— Pourquoi avez-vous décidé d’avoir recours à des séances d’acupuncture ?

J’ai décidé de consulter dès mon 4ème mois de grossesse en raison de nausées sévères et de remontées acides ainsi que de troubles du sommeil. J’ai bénéficié d’environ dix séances.

— Comment avez-vous choisi votre praticien ?

Il m’a été conseillé par un membre de mon entourage. Compte tenu de ma grossesse, j’ai décidé d’aller voir une sage-femme acupunctrice.

— Une séance concrètement comment ça se passe ?

Les séances étaient de 30 minutes chacune et les aiguilles restaient quant à elles posées 20 minutes environ.
La sage-femme piquait des points précis en fonction de ce qui devait être travaillé ce jour-là.
Elle m’en a posées sur les pieds, au niveau du diaphragme, sur les hanches, les genoux, les poignets, les mollets, le front, le crâne aussi.

 — La question que beaucoup se posent : est-ce que c’est douloureux ?

J’avoue que j’ai une appréhension en général. Je n’aime pas les aiguilles mais celles d’acupuncture sont assez fines et souples.
En ce qui concerne les sensations ressenties, je les décrirais comme des picotements.
Il peut aussi y avoir une sensation de chaleur. 
Certains points ont été plus douloureux que d’autres.
Le ressenti pouvait soit s’intensifier soit diminuer au cours de la séance.

— Avez-vous ressenti des effets rapidement après la séance?

Oui, j’ai ressenti un soulagement au bout de 3 jours environ. Il a cependant fallu que j’y aille régulièrement pour que les effets perdurent.


2 choses importantes à savoir sur l’acupuncture : 

1)  A ce jour, la pratique de l’acupuncture est réservée aux médecins, sages-femmes, dentistes et vétérinaires.
Les décisions de justice sont constantes sur ce point : « la pratique habituelle de l’acupuncture (…) constitue un acte médical »
Les pratiquants non-médecins peuvent donc être condamnés pour exercice illégal de la médecine.

Je ne remets néanmoins en aucun cas en cause le professionnalisme ainsi que les capacités des praticiens non-médecins en acupuncture. 

D’autant que nombre d’entre eux ont suivi un long cursus dans le cadre de l’apprentissage de la médecine traditionnelle chinoise.

2)  L’aiguille utilisée doit être à usage unique

Il n’est donc pas envisageable qu’elle serve d’une séance à l’autre même pour vous-même et même si on vous certifie la désinfection.
Je vous invite fortement à interroger votre acupuncteur sur sa formation et à vérifier que l’aiguille utilisée sort d’un emballage stérile.

Réflexologie & Acupression

La réflexologie

La réflexologie est une technique agissant sur le stress et les douleurs par application de pressions manuelles ou avec des outils sur certaines zones du corps (pieds, mains, visage, oreilles).

Le champ d’action est très large et les techniques diverses.

Vous êtes attiré par l’acupuncture et ses effets mais les aiguilles vous terrifient ?
La réflexologie auriculaire est faite pour vous !

FOTO FACCIA

La réflexologie auriculaire ou auriculothérapie s’exerce uniquement sur les oreilles avec ou sans aiguilles.
L’avantage de cette technique est que le schéma utilisé et les points travaillés avec ou sans aiguilles seront exactement les mêmes.

L’auriculothérapie a été découverte par le Docteur Paul Nogier qui a créé la cartographie utilisée aujourd’hui.
Il s’agit d’un foetus dessiné dans l’oreille la tête en bas.
Tous les organes du corps sont représentés en miniatures sur l’oreille. On retrouvera par exemple la représentation de la tête sur le lobe.

Des points précis de l’oreille seront stimulés pour déclencher une harmonisation du corps le jour même ou dans les jours qui suivent la séance. Le Docteur Nogier exerçait avec des aiguilles.

La technique a ensuite été adaptée aux non-médecins qui travaillent quant à eux avec des bâtons, stylets appelés détecteurs ou encore palpeurs à pression.
Un petit appareil électrique à basse fréquence peut également être utilisé pour détecter et stimuler les points. Il présente l’avantage d’être plus confortable pour la personne qui reçoit la séance. Au cours du travail, des pincements peuvent être ressentis en technique manuelle mais le travail se fera toujours en surface. La barrière cutanée ne sera jamais traversée.
Lorsque le travail est fait à l’électricité, on parlera plutôt de petites vibrations.

Pour ma part, je privilégie le travail électrique 90% du temps. 

En fin de séance, une petite graine peut être placée à l’aide d’un sparadrap sur votre oreille au niveau d’un ou plusieurs points sensibles afin que vous puissiez le/les travailler dans les jours qui suivent la séance sur les conseils de votre praticien. 
Elles remplaceront la fameuse ASP (aiguille semi-permanente) posée par un praticien d’acupuncture qui tombe au bout de quelques jours après la séance.

Pour un rééquilibrage global, sachez qu’il est également possible de pratiquer des auto-massages quotidiens sur vos oreilles.

La réflexologie faciale, qui consiste à venir travailler des zones et points à l’aide de petites roulettes et détecteurs sur le visage pourrait aussi vous intéresser.  Voir l’article sur la réflexologie faciale.


L’acupression, c’est quoi?

Acupressure, acupression, digitopuncture désignent la même technique.

Comme l’acupuncture, l’acupression est une technique qui travaille sur les méridiens et la circulation de l’énergie dans le corps.
Elle consiste à venir effectuer des mouvements de pressions sur les trajets méridiens.

Elle présente cependant la particularité d’être totalement manuelle. 
On travaillera la plupart du temps avec les doigts. Certains se serviront de leurs coudes pour un travail plus appuyé.

La digitopuncture permet surtout de pouvoir travailler sur soi-même pour apaiser stress et insomnie par exemple.
Certaines sages-femmes proposent également l’apprentissage de points à utiliser lors de l’accouchement afin de stimuler le travail.

5 points d’acupression à connaître

Notez d’abord que pour localiser les points sur votre corps, la mesure se compte en doigts, il s’agit de VOS doigts : 

2 doigts = index + majeur

3 doigts = index + majeur+ annulaire

4 doigts = index + majeur + annulaire + auriculaire

La stimulation doit être effectuée entre 2 et 5 minutes en fonction de votre ressenti.

1.   En cas de nausées, masser circulairement le point situé à l’intérieur de l’avant-bras à 3 doigts de la pliure du poignet.
Il s’agit du point 6 du méridien maître coeur. 

2.   En cas de maux de tête ou de stress, prenez en pince avec la main opposée la chair située entre le pouce et l’index.
Le point se situe au dessus de la main. Vous pouvez alterner pression et massage circulaire.
Il s’agit du 4ème point du méridien gros intestin
Ce point ne doit pas être stimulé chez la femme enceinte.

3.   En cas de douleurs de règles, massez circulairement le point situé à quatre doigts au-dessus de la malléole interne.
Il s’agit du point 6 du méridien rate. Il est généralement sensible voire douloureux. Vous saurez que vous êtes sur la bonne zone 😉.

4.   En cas de stress, placez 3 doigts sous la clavicule, le point se trouve juste en dessous vers votre bras.
Il s’agit du point 1 du méridien poumon. Il est généralement difficile à trouver mais procure assez vite une sensation de lâcher-prise.

5.   En cas de fatigue, massez le point situé quatre doigts sous votre rotule. Le point se situe sur la zone qui bouge lorsque vous fléchissez le pied.
Il s’agit du point 36 du méridien estomac. Il stimule notamment le tonus physique et psychique.
Ce point ne doit pas être stimulé chez la femme enceinte.

Pour résumer, chaque pratique a ses propres particularités, à vous de trouver celles avec laquelle vous vous sentirez plus à l’aise!

J’espère vous avoir apporté toutes les informations pour faire votre choix de manière éclairée.


N’hésitez pas à visiter mon site www.behealthyreflexology.com et je reste comme d’habitude à votre disposition sur mes pages Facebook Be Healthy Reflexology et Instagram @nedjmadiouane 😉



Article écrit par Nedjma Diouane et rédigé par Adelina Voinea