Post-Partum : comment aider son corps à mieux récupérer ?

@coralie

Un article commun où nous avons réunis nos savoirs pour mieux vous guider dans cette période de vulnérabilité.

Le post partum est la période qui suit l’accouchement. C’est une période remplie d’amour, de joie mais également de grands bouleversements,  tant hormonaux que physiques qui peuvent être déstabilisant pour certaines femmes.

La tradition des 40 jours : 

Au sein de nombreuses cultures traditionnelles & médecines ancestrales nous retrouvons une tradition particulière avec de nombreux points commun : Les 40 jours post-partum. Cette période de 40 jours est bien souvent décrite comme un moment de vie à part entière où la femme et le bébé sont choyés, la nouvelle mère se doit de se reposer, de ne pas se fatiguer et d’éviter tout stress. Elle a pour seules missions de nourrir son enfant, se reposer & créer de lien avec ce dernier. Nous y retrouvons également la notion de chaleur, on conseille à la mère de manger et de boire chaud, d’éviter de sortir ou de s’exposer à des courants d’air. Notamment en afrique et en chine la chaleur joue un grand rôle en post-partum. 40 jours ou la maman se remet de ce rituel de passage qu’est l’accouchement.

40 jours ou la maman laisse son corps récupérer et se régénérer

40 jours au lit pour cocooner avec bébé et se confiner ensemble

40 jours ou ta famille, tes proches ou ta doula te soutient s’occupe de toi et de tes besoins… ( ca on aimerait bien ;))

40 jours pour bien mettre en place l’allaitement ou le rythme des biberons

40 jours ou tu te rends compte que quand ton bébé tête sur un sein l’autre coule aussi (Glamour)

40 jours de sas entre ta vie d’avant et celle d’une maman

40 jours ou tu manges à une main ou tu vas faire pipi avec ton bébé dans l’autre

40 jours ou tu apprends à tout faire avec un bébé collé à toi tel un gilet par balle

40 jours où tu n’as qu’une chose qui importe c’est ce petit être, de vivre cette rencontre tant attendue..

Ce qui se passe dans votre corps durant cette période : 

Mais pourquoi 40 jours ? Que se passe-t-il dans le corps d’une jeune mère durant ces 40 jours pour que les cultures des 4 coins du monde convergent sur ce point ? 

40 Jours,d’un point de vue physiologique c’est le temps qu’il faut au corps pour cicatriser les différents tissus qui ont changés sous l’influence hormonale de la grossesse (relaxine) : ligaments, sous le poids du foetus : muscles du périnée, & qui ont pu être abîmés par l’accouchement (déchirure, épisiotomie,…).

Coïncidence ou sagesse des savoirs ancestraux ?  Peu importe, la vérité est bien là en tout cas.




L’involution utérine : 

L’utérus maternel mettra jusqu’à 3 mois pour retrouver sa taille d’avant accouchement. Cette involution sera permise par des contractions qui se poursuivront après l’accouchement, de façon plus ou moin intense selon les femmes. Il faut savoir que l’allaitement stimule ces contractions utérines, & que celles ci peuvent être plus fortes au moment des tétés. Outre une prescription d’anti-spasmodiques pour diminuer l’intensité des contractions, vous pouvez réaliser chez vous des exercices simples pour accompagner votre utérus et soulager les douleurs : Le massage abdominale & les respirations abdominales. Le massage sera réalisé du pubis vers le nombril, en remontant doucement (la pression sera à votre appréciation selon votre sensibilité). Les respirations abdominales pourront se faire à tout moment de la journée, elles sont très bénéfiques : elles aident l’utérus dans son involutions, elle provoques un massages des organes internes, et favorisent un drainage abdomino-pelvien.

 Juste après mon accouchement, j’ai pratiqué le bandage du bassin. Cette technique permet de rapprocher les os écartés lors du passage du bébé, de repositionner le bassin et de rapprocher les parois du vagin. Ma sage-femme l’avait préconisé pour libérer les articulations sacro-iliaques. Elle m’avait montré comment le placer : au niveau du bas du bassin en prenant le haut des cuisses. J’avais une ceinture de la marque Physiomat* que j’ai continué à  utiliser plusieurs mois après l’accouchement. Il faut serrer vigoureusement la ceinture autour du bas du bassin pour que la pratique soit efficace. J’ai été très satisfaite du résultat sur mon corps et mon bassin s’est remis en place très vite.

@claire

La sangle abdominale :

Les abdominaux sont parmis les organes qui s’adaptent le plus à la grossesse, ils s’étirent, s’écartent, pour laisser la place au foetus. Après l’accouchement ils auront besoin de temps pour retrouver leur contractilité d’avant et leur forme. Plusieurs outils sont à votre disposition pour les aider & les suppléer dans cette période de fragilité : 

  • Le port d’une gaine ou d’un bandage abdominal : permettra à la fois de suppléer la fonction abdominale de contenance et soutien viscéral, mais également de les rapprocher pour favoriser leur cicatrisation. 
  • Les respirations abdominales avec engagement abdominal sur l’expiration  : auront pour but de renforcer en douceur votre sangle abdominale mais aussi de vous permettre de vous réapproprier votre corps. 
  • Les fausses inspirations thoraciques : dynamiser la sangle abdominale dans sa profondeur et son périnée dans un même exercice, c’est possible ! Inspirez, soufflez & grandissez vous en poussant sur vos jambes, à la fin de l’expiration : faites une apnée & rentrez le ventre, il sera comme aspiré par le diaphragme ! (rendez-vous sur l’instragram @perinat_and_co pour voir le tutoriel)
  • Proscrire les exercices abdominaux à type de crunchs, de ciseaux, et de pédalages ! Ceux ci mettront de la pression  sur votre périnée, & avec une sangle abdominale faible vous pourriez la fragiliser davantage (distasis). 

Préserver son périnée : du repos & une connexion corporelle en douceur

La première chose à faire pour préserver son périnée en post-partum, c’est de ne pas porter de charges lourdes… Évitez de porter packs d’eau et maxi cosy dès les premières semaines voir les premiers jours ! Votre périnée est plus faible en post-partum du fait de la grossesse et/ou de l’accouchement par voie basse. Ensuite dès que vous le sentirez après l’accouchement vous pourrez commencer les contractions périnéales, en même temps que les respirations abdominales par exemple, sur l’expiration contractez votre périnée (comme si vous vouliez retenir une envie d’uriner ou un gaz). Conseil : mettez votre main sur votre vulve ou un doigt en intra vaginal (si ce n’est pas sensible) afin de mieux sentir vos contractions et ainsi mieux vous connecter à votre corps ! 

La rééducation périnéale vous sera prescrite, faite là, ce ne sera que l’occasion de connaître davantage votre corps et son fonctionnement et de vous donner les bonnes clés pour prendre soin de votre périnée tout au long de votre vie de femme. Elle est généralement recommandée à 90j post-partum, mais il est possible de la pratiquer avant, notamment si vous avez des dysfonctions (sensation de lourdeur dans le vagin, rapports douloureux, fuites urinaires). 

Une autre chose à faire pour préserver son périnée, c’est de ne pas pousser dessus ! C’est pour cela que lutter contre la constipation sera très important. 

  • Lutter contre la constipation :
    • S’hydrater correctement
    • Bien s’alimenter
    • Avoir un marche-pied aux toilettes (le fait d’élever les genoux permet une meilleure évacuation)
    • Pratiquer des massages digestifs si nécessaire
    • Se faire prescrire des laxatifs au besoin (surtout en cas de déchirure du sphincter anal)

Soigner ses cicatrices :

Les cicatrices en post-partum pourront être de deux types : cicatrices d’épisiotomie ou de déchirures, ou cicatrice de césarienne. 

  • Les cicatrices de césarienne : en premier lieu il faudra suivre les consignes de votre sages femmes ou de votre obstétricien pour les soins de cicatrice. Lorsque la plaies sera fermées et qu’il n’y aura plus de points, vous pourrez la masser, délicatement, afin d’éviter toutes adhérences entre les tissus. Pour la masser vous pourrez utiliser soit des crèmes spécifiques, soit des huiles végétales aux vertues cicatrisantes ( l’huile de Jojoba est anti-inflammatoire, le beurre de Karité aussi) . Les respirations abdominales seront là aussi indiquées afin de masser naturellement vos viscères, les tissus & votre cicatrice. 
  • Les cicatrices d’épisiotomie ou de déchirure : Pendant cicatrisation (3 à 4 premières semaines) vous pourrez notamment au début utiliser des coldpacks pour vous soulager, diminuer l’oedème, l’inflammation & l’hématome. Des cataplasmes d’argiles blanches pourront également être bénéfiques pour aider à la cicatrisation des tissus.Si vous avez des douleurs qui ne passent pas, n’hésitez pas à en parler à votre sage-femme, vous avez le droit aux anti-douleurs & à être soulagée !!  Lorsque la cicatrice sera fermée, vous pourrez commencer à la masser doucement avec soit de l’huile pour périnée de chez Weleda, soit une huile végétale bio. Le massage permettra de diminuer la trophicité de la cicatrice (son volume) et de la rendre moins sensible (notamment pour la reprise des rapports où c’est souvent les cicatrices qui gênent).

Soigner son alimentation : l’importance des apports énergétiques dans cette période de vulnérabilité & de cicatrisation.

Pour cela nous te conseillons fortement le livre de Julia Simion « Bien vivre son 4e trimestre au naturel ». Une mine d’or d’informationsbienveillantes.

Se détendre & se relaxer par les plantes : 

@chloe

Pendant cette période il vous arrivera peut être de vous sentir un peu lasse, un peu triste. Ne vous inquiétez pas cela peut être simplement due à la chute de votre taux d’hormones circulant. Faites vous aider par vos proches. Allez vous faire masser. Plus il y a aura de drainage, plus les hormones retrouvent leur calme.

En période pré et post partum les huiles essentielles sont fortement déconseillées. Mais vous pouvez vous aider naturellement d’une autre manière.

L’eau de fleur d’oranger est un léger sédatif, calmant, anxiolytique et anti-spasmodique très connu dans beaucoup de contrées. Elle vous permettra de vous détendre, de retrouver un sommeil plus réparateur, un transit plus doux. Vous pouvez l’appliquer en massage, ou bien le consommer en boisson. 

Vous pouvez même en faire profiter bébé si il souffre de colique en application sur le ventre.

Les oligo-éléments sont aussi de bons alliés dans ce cas là. Le magnésium appaisera les tensions nerveuses et calmera les contractures musculaires. 

Le fer vous aidera à vous réoxygéner et à vous remettre en forme.

Vous n’avez pas envie de faire un planning pour vos compléments alimentaires? La spiruline est faite pour vous. Cette algue aux supers pouvoirs contient énormément de vitamines et d’oligo-éléments, et n’a pas de contre indication médicale.

Enfin une alimentation équilibré et diversifié vous aidera à retrouver une forme olympique pour vous permettre de profiter à fond de votre nouvelle vie avec bébé.

Mais voilà que on ne ta pas prévenu de tout ce que tu aurais à faire face…

Témoignages & conseils de notre chère @caroline

Et c’est à ce moment-là, que tout devient Rock’n’roll

Heureusement celles qui sont passées là avant toi ne sont pas loin, pour donner un coup de main et envoyer de l’amour à celles qui se sentent dépassées.

Avant on vivait avec les grands parent ou en communauté et les anciens avaient le reculent pour prendre soin des petits. Les parents étant dans la force de l’âge avait ainsi le temps de travailler et organiser la maisonnée.

Les temps ont changé on vit tous dans de petits lieux éloigné les uns des autres.

Alors n’hésitez pas à demander de l’aide quand tout devient compliqué nous sommes entourées de femme expérimenté et remplis de magie qui sont prête à tendre la main.

bain-bebe-quarantes-jours

Contact : Paule Salomon

0609021717

Instagram

Les petits coups de pouce de caroline

Ce qui m’a sauvé la vie :

Il est parfois difficile de mettre en place les repas et nous n’avons pas tous la chance d’avoir une famille ou un conjoint a portée de main pour satisfaire tous nos désirent, j’ai donc eu mes petits remèdes magiques pour pailler les petites faims :  Les petits carrées gourmands de Jolly Maman France.

Photo Jolly Mama France

Pour celles qui cherche l’allié pour tout cuire à la vapeur et garder le plus de nutriment possible, je vous conseille d’invertir dans le Vitaliseur de Marion. Il me suffit d’éplucher 3 légumes et les mettre dedans et il en ressort un plat super sain et délicieux (idéal aussi pour faire cuire le poisson ;))

Pour ce qui est des grandes faims on conseil à une femme qui vient d’accoucher de manger des bouillons d’os de poulet…. Difficile quand on a été végétarienne 5 ans de se dire que on va cuisiner des os de poulet pendant plusieurs heures dans sa cuisine, pour éviter cela voici un conseil d’une efficacité rare, nos amis des ateliers nubio se sont occupé de tout et nous on proposé des bouillons parfaits pour reminéraliser nos petits body.

En ce qui concerne le body justement j’ai eu l’occasion de tester beaucoup d’huile et crème pour le corps et voici mon top 3 : en numero un c’est l’huile de skinhaptics je l’adore elle convient à la femme enceinte, la mère allaitante et à toute la famille sa petite odeur de prune me séduit toujours, n’hésitez pas c’est de la bonne !!!

Mon coup de cœur numéro 2 serait les produits de la marque absolution leur sérum antisoif est juste magique. La peau le boit immédiatement. Leurs produits d’origine naturelle aux synergies de plantes hallucinante sont d’une efficacité remarquable. J’aime toute leur gamme, c’est une réussite !!

maternité-quarante-jours-post-partum-paris-

Et le 3eme secret de corps sans vergetures est l’huile sensorielle anti vergetures de Daylily, composée un puissant actif issu d’une microalgue qui stimule l’élasticité. Son odeur au parfum d’été ensoleille ma journée.

Voici mes petits produits qui réside dans ma salle de bain pour les petites minutes de femme, que je peux m’offrir entre deux tétés. Merci pour votre lecture et à bientôt pour de prochaines aventures.