Bébé est enfin là et votre bonheur est à son comble … ou pas ! Car si la rencontre avec le petit bout tant attendu est magique, la phase post-accouchement réserve parfois des surprises peu agréables. Il faut dire que la jeune maman a eu neuf longs mois pour idéaliser ce moment. Du coup, la déception est parfois au rendez-vous sur certains points et pas forcément ceux auxquels vous vous attendiez. Cet article va vous consoler si vous êtes en train de passer par ce cap de profonde désillusion et vous préparer pour la suite si votre énorme bidon vous empêche encore de voir vos pieds. Zoom sur les 5 légères déconvenues post-accouchement très souvent vécues par les jeunes mamans !

Vous ne rentrez pas dans votre ancienne garde-robe

Votre jean favori vous avait manqué durant ces neuf mois interminable ! En préparant votre valise pour la maternité, vous savouriez déjà l’instant béni où vous alliez pouvoir à nouveau enfiler cette merveille qui vous donnait de superbes formes. Car une fois bébé sorti du ventre, le problème de taille était censé être réglé, non ? Désolé pour la grosse désillusion mais malheureusement c’est en général loin d’être le cas.

Du moins pour le commun des mortels. Alors, on se calme, et on repart de la maternité dans le pantalon de grossesse ultra glamour que l’on a l’habitude de porter depuis quelques temps maintenant ! Et on hésite pas à se faire un petit drainage lymphatique pour reparti du bon pied.

Bébé ne rentre pas dans son adorable ensemble de naissance  

On sait que ça ne va pas vous consoler mais il n’y a pas que vous qui êtes susceptibles d’avoir des problème de garde-robe après l’accouchement … Bébé aussi ! Tout le monde vous l’avez dit – maman, mamie et la copine moralisatrice qui est déjà passée par la case accouchement – pas la peine d’acheter la taille 0 ou naissance, votre bébé ne rentrera pas dedans ou seulement pendant une demi-journée. Mais voilà, vous ne pouviez pas résister au petit ensemble de naissance trop craquant vu dans la vitrine de votre magasin pour bébé préféré ! Tant pis pour vous, on vous avait prévenu …

Votre bébé louche sur les photos de naissance

ou sa tête ne tient pas sur la photo du passeport.

Avant de quitter la maternité, vous avez pris soin de poser avec bébé pour immortaliser ce moment si émouvant. On a la larme à l’œil rien que d’y penser. Mais celle qui va vraiment pleurer, c’est la maman qui récupère les photos de naissance du petit dernier et qui s’aperçoit que son petit loup ou sa petite princesse n’a même pas fait l’effort de fixer l’objectif correctement, les deux yeux dans la même direction !

Bon, on vous prévient, ce strabisme intermittent est assez fréquent chez les nourrissons … Une histoire de déséquilibre dans la coordination ou quelque chose comme ça. Mais quand même il aurait pu faire un effort !

En ce qui concerne les photos de passeport ne vous inquiétez pas avec les nouvelles technologies, nous pouvons très bien effacer vos doigts qui lui maintienne sa frimousse 😉

Votre chéri rameute tout le monde à la maison

Vous venez de subir neuf mois de grossesse, des contractions éprouvantes, un accouchement douloureux. Vous vous attendez donc à un minimum de prévenance de la part de votre tendre moitié. C’est oublier que monsieur vit en général sur une autre planète et a du mal à se mettre à votre place. Du coup, la première chose qui lui vient à l’esprit une fois bébé sorti de votre ventre tant bien que mal, c’est d’ouvrir les portes de votre logement pour montrer SA petite merveille. Il n’a rien fait – ou presque – mais il est trop fier. Impossible de cacher plus longtemps sa progéniture au reste du monde. Bon c’est vrai, avouez-le, vous aussi vous êtes super fière … Mais c’est quand même pas une raison pour organiser des journées portes ouvertes à la maison !

Plus personne ne vous calcule

C’est le côté un peu paradoxal de la chose : après l’accouchement, tout le monde se presse autour de vous mais plus personne ne vous calcule. Car désormais votre entourage n’a d’yeux que pour la perle rare que vous venez d’enfanter ! C’est à qui décrochera en premier un sourire, un gazouillis ou même un rot … Ce qui sort de votre bouche est pourtant un brin plus élaboré que les sons étranges qui sortent de la bouche de votre bambin …

Inutile de rationnaliser ce phénomène ni de tenter de vous mesurer à votre adorable bébé ! C’est perdu d’avance, il a déjà remporté tous les suffrages !

D’ou l’importance du Blessing Way