Pleine Lune en Balance du 19 Avril 19

La pleine lune est le moment du cycle où la Lumière se fait plus forte, trépidante, sortant de l’Ombre tout ce qui mérite d’être souligné. Après une montée en puissance fertile et nourricière, la Lune créatrice atteint son apogée dans la voûte du Ciel.

C’est le moment de la moisson, nous pourrons très bientôt accueillir notre récolte, qui dépendra des « conditions climatiques » dans lesquelles a évolué notre âme au cours du mois passé.

 

Cette Pleine Lune en Balance met en exergue une envie de justice, nous oblige à faire face à nos peurs les plus profondément ancrées, et nous pousse à nous affranchir de nos schémas et projections du passé.

 

Nous avons l’occasion de nourrir de nouveaux projets et ambitions sur tous les plans, à condition que l’élan qui motive nos cœurs soit pur et désintéressé, et non impulsé en vue d’un résultat quelconque.

 

Nous pouvons aussi abandonner l’envie de plaire ou de satisfaire le monde autour, cela nous permettra de conserver notre énergie – feu sacré – pour des aspirations plus profondes et nous recentrer sur ce que NOUS voulons obtenir de nous-même.

 

Cette pleine lune peut nous laisser pantoises et déconcertées, c’est un temps de grand nettoyage afin de repartir de plus belle sur des bases saines et épurées.

 

Lorsque l’énergie galvanisante de la Pleine Lune plane sur nos nuits, c’est l’occasion d’une union cosmique, d’une danse planante entre les polarités. Masculin et féminin se retrouvent et virevoltent ensemble, créant une chaleur bienfaisante comme un baume pour l’esprit et le corps.

 

Prendre soin de Soi, en cette pleine Lune, est synonyme d’écoute… Le cœur nous susurre ses désirs intimes, sauront-nous saisir ses murmures, aussi subtils soient-ils ?

 

Nous pouvons aussi nous interroger : quelles relations entretenons-nous avec le monde de l’intuition ? Sur une toile de fond de logique matérialiste et cartésienne, elle est le faisceau qui nous relie au fond des âges, à nos mémoires immémoriales. La Terre Mère gronde de nous voir nous comporter avec une telle indolence, de la laisser tomber. Car en mettant de côté notre intelligence intuitive, nous nous déconnectons de notre partie animale, aimante par définition. Notre défi ici est de reconquérir l’Intuition, amante sauvage et délicate, comme une fleur à cueillir, mais une fleur dorée magique qui éclairera nos pas sur le chemin semé d’embûches de l’existence…

 

 

Leave a Comment: