Lorsque nous avons passé une journée un peu difficile, qu’elle ne nous a pas apporté la satisfaction espérée ou que les rencontres n’ont pas été réjouissantes, il est important de pouvoir renouer avec l’énergie de notre cœur.

Cette méditation que je vous propose ouvre le cœur et permet de diminuer le sentiment d’isolement. En élargissant l’espace de votre cœur, vous créez par la méditation un environnement énergétique positif pour vous-même ainsi que pour vos échanges avec l’extérieur.

Ouvre ton cœur pour saisir toutes les choses du monde.

Ouvre ton cœur pour prendre tout ce qui est bon.

Apaise ton cœur pour rencontrer la transformation du temps.

Proverbe Japonais

Comment pratiquer ?

Il s’agit de privilégier un espace chaleureux, protégé, où nous nous sentons bien ainsi qu’un moment où nous ne serons pas interrompus.

Commençons pour nous installer dans la posture assise de méditation la plus confortable pour nous. Nous pouvons nous asseoir sur une chaise, tête et dos alignés, à distance du dossier, ou bien au sol sur un coussin de méditation, jambes croisées ou à genoux au sol sur un coussin de méditation placé entre les pieds, le tout étant de de rester éveillé et présent à cet instant que nous nous accordons.

Laissons ensuite notre attention se porter sur notre souffle en choisissant un endroit de notre corps où nous ressentons le va-et-vient du souffle. Il peut s’agir de l’abdomen qui se gonfle doucement à l’inspiration puis qui se dégonfle doucement à l’expiration. Ne cherchons pas à contrôler notre respiration, laissons-la agir simplement. Nous pouvons également porter notre attention sur les narines, dans lesquelles nous ressentons le passage de l’air qui entre et qui sort. Il n’y a rien à forcer, juste à être. La respiration c’est la vie alors n’hésitons pas à nous installer dans notre propre corps, dans la sensation d’être simplement en vie.

Puis, nous pouvons imaginer que nous inspirons par le nez les soucis de notre journée et que nous expirons toujours par le nez un air léger et blanc, purificateur. Sur plusieurs cycles, nous expirons de notre corps les tensions de la journée pour laisser place à une sensation plus légère. Par notre respiration, nous relaxons la zone de notre cœur, ce qui permet de laisser grandir en nous ce sentiment de mieux-être et d’apaisement. Le visage est détendu. Un léger sourire peut y apparaître.

Pensons maintenant à une personne qui compte pour nous et respirons pour transformer ses peines en joie. Vous expirez et vous lui envoyez de l’amour et de la sympathie. Méditez en respirant ainsi pendant plusieurs cycles.

Puis, choisissez ensuite une personne avec qui vous êtes en conflit et par votre respiration consciente, inspirez le conflit, les tensions, les aspects négatifs de la relation et expirez de la bienveillance. Continuez jusqu’à ce que vous sentiez une certaine chaleur et un apaisement dans la zone de votre cœur.

Elargissez ensuite cette méditation autour de vous. Inspirez en vous concentrant sur la zone du cœur puis expirez pour faire désormais irradier cette atmosphère de bienveillance autour de vous. Cette énergie positive qui émane de votre cœur vient toucher tous les êtres : vous-même, les êtres aimés, ceux que vous n’aimez pas et ceux que vous ne connaissez pas.

Namasté.

Si l’ouverture du cœur nous permet de cultiver des sentiments apaisants vis-à-vis de nous-même et des êtres qui nous entourent, les impacts physiologiques positifs sont observables sur le muscle cardiaque qui se relaxe avec pour effet un ralentissement du rythme cardiaque.

Photo de mise en avant : Crédit photo : Olivier FOLLMI – Le geste protecteur (Sénégal)