Le portrait d’une poétesse retrouvée

 Les Amazones Parisiennes

Portrait

✧ Bonjour ! Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Ø  Emilie, je suis née il y a 27 années, et je m’éveille à la vie un peu plus chaque jour depuis onze ans, grâce à la pratique du yoga et à l’apprentissage de la vie. Je suis titulaire d’un master en école de commerce et passionnée de yoga, de nourriture saine, mais surtout de nature et d’évasion…

✧ Quelle est ta discipline ? À quel moment as-tu commencé ? Comment as-tu su que tu voulais faire cela ? Est-ce ton métier ?

Je pratique le yoga depuis onze ans, et je l’enseigne depuis quatre. J’ai commencé le yoga par un hasard heureux, car je voulais avoir une activité physique douce. Comme souvent, mon premier professeur a grandement contribué à mon engouement pour cette discipline. Je n’ai pas de style de yoga favori, tous m’attirent et me séduisent en fonction de comment je me sens et l’intention qui me guide à l’instant de la pratique.

 

✧ De quelle façon prends-tu soin de toi ?

Je favorise les passe-temps, les personnes, les lieux qui m’apaisent et m’harmonisent, en m’apportant de la joie. J’essaye d’écouter les signaux que m’envoie mon corps et de respirer profondément, d’observer mon environnement et de me relier à celui-ci.

✧ Quel est ton lien avec la Nature ? Comment te reconnectes-tu à elle ?

Elle est mon moteur, ma divinité, l’essence qui nous relie en tant qu’organismes vivants, la flemme de l’impulsion. Je l’honore et j’essaye de l’Incarner, d’en prendre soin.

Je me reconnecte à la Nature en me reconnectant à moi. Chaque jour, je pose mes mains dans la Terre, je marche pieds nus sur le sable frais de Capbreton, j’immerge mes yeux dans le ciel, qu’il soit gris de pluie ou bleu d’azur, je respire le parfum d’une fleur ou d’un café et de son croissant chaud, je me niche dans le cou de mon chien, de mon chat ou de mon amoureux et je ronronne… J’ai un herbier, des plumes, des encens et des onguents, faits de la main de l’homme à partir de graines et de plantes.

✧ As-tu un ou des rituels ?

Les rituels sont multiples, simples et puissants. Qu’ils soient pratiqués seuls dans l’intimité du secret ou au sein d’un chœur qui rassemble et relie, ils s’immiscent dans ma vie de tous les jours, toujours changeants. Cela peut être une goutte d’huile essentielle d’ylang-ylang au creux du poignet avant de me lancer dans la fougue parisienne, me démêler les cheveux avec un peigne précieux, le soir, avant d’aller dormir, méditer avec Budhi Mudra dans une file d’attente, chanter des mantras lors d’une cérémonie ou danser sur de la flûte de paon… Ma gamme de rituels est inspirée de femmes et de fées qui m’entourent, autrement dit les femmes d’ici et du Bout du Monde.

✧ Quelle est la citation qui t’accompagne dans la vie, ton leitmotiv ?

« Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque. À te regarder, ils s’habitueront. » 

✧ Quelle est ta chanson favorite ?

Au Clair de La Lune, la première qui vient quand je dois fredonner un air à un enfant pour l’endormir.

✧ Quelle est la posture de yoga qui te représente le mieux ?

Le Cobra. J’aime la puissance des jambes qui s’arriment à la Terre, le pouvoir scintillant dans l’ouverture des hanches, le ventre qui s’élève et la cambrure, les épaules qui s’envolent, soutenus par les mains, solides dans le sol. La joie explose dans la gorge et jaillit sur le visage, du cobra royal.

✧ Quel est ton animal totem, ou celui auquel tu t’identifies ?

Le lion, la biche, la taupe, la fourmi, la louve et la maman éléphant, la tortue et la Femme, à dos d’aigle et de serpent.

✧ Que représente Paris pour toi ?

Des kilomètres de rues, de déambulations, des fourmis dans les jambes, des regards échangés, des sourires, l’atmosphère feutrée des restaurants chics et des musées, la puanteur fauve de la bouche de métro, le style, les arbres opulents du parc Monceau, les étincelles d’un verre de vin blanc glacé, pincé par le soleil, les conversations muettes, les bars assourdissants, la foule, la vibration, l’énergie d’un studio de danse Place de Clichy, le Moulin Rouge et son plumassier, les copines, les copines, les copines.

✧ Quelle est ta définition de l’Amazone Parisienne ?

« L’Amazone Parisienne est une Femme Médecine, connectée à la Nature et diffusant son savoir dans la ville, avec joie et passion.

Elle est reliée à son essence Véritable, au Monde qui l’entoure et à sa Féminité sacrée. Elle prend le temps d’apprendre et de comprendre, en vue d’évoluer, elle place le voyage au coeur de sa vie et observe avec curiosité l’Univers dans sa diversité.

Elle aime la vie et défie les expériences sur son chemin, en allant de l’avant, les bras grands ouverts et guidée par son Coeur.

Guerrière de la Paix ou femme guérisseuse, l’Amazone Parisienne partage avec ses semblables des connaissances simples ou ancestrales, afin de profiter de l’existence et de tout ce qu’elle lui offre.

L’amazone est forte, intrépide, heureuse, aventurière, mais aussi vulnérable et sensible. Son intuition est son leader; elle n’a de cesse d’explorer les mystères de la vie en suivant sa joie, en écoutant la voix de l’amour et en cultivant l’harmonie.

Aussi discrète qu’exubérante, elle a conscience du pouvoir infini qui sommeille en elle, tout en chérissant ses parfaites imperfections. »

Leave a Comment: