L’AMAZONE DU MOIS

Eléonor Picciotto, la créatrice du magazine digital et marketplace joaillière The Eye of Jewelry.

Qui es tu ?? 

Jeune trentenaire (au secours) – Je suis journaliste de formation, passionnée de joaillerie, baroudeuse de luxe, j’aime autant voyager que cuisiner, écrire ou faire du ski.

Quel est ton parcours ? 

J’ai grandi à Paris jusqu’à mon Bac, puis je suis partie aux Etats-Unis pour faire des études de Journalisme à Boston University. A l’obtention de mon diplôme, j’ai ensuite intégré la prestigieuse marque de joaillerie Harry Winston en marketing évènementiel pendant 2 ans avant de re-déménager outre-Atlantique pour atterrir à Genève ayant été nommée Responsable RP et Communications d’une marque horlogère indépendante MB&F.

Au bout de deux ans, j’ai démissionné et suis partie me balader autour du Pacifique pendant 8 mois … J’ai commencé mon voyage au Costa Rica pour le terminer en Polynésie Française où je suis devenue incollable sur la perle de culture, n’ayant pourtant aucun attrait pour elle ! En sas de décompression j’ai fait un tour dans le désert du Nevada pour le festival de Burning Man où j’ai utilisé à bon escient  mes longues heures à vélo pour imaginer et lancer dès mon retour sur la terre ferme : The Eye of Jewelry.

Comment en es tu venue à créér The Eye of Jewelry ??

J’ai,  en quelques sortes, grandi dans l’horlogerie, bercée aux histoires de mon père qui a construit sa carrière en tant qu’éminent détaillant, ultra avant-garde et spécialisé dans les montres de haute-complications. Les montres et les bijoux étant finalement deux mondes assez liés, je me suis rendue compte après avoir passé près de 5 ans sein de marques que la presse dite spécialisée s’était principalement concentrée sur l’horlogerie.

Magazines, forums, guide, site web, chaines youtube etc. etc. tout avait été fait mais que finalement, la joaillerie était bien souvent sous-traitée ou mise de côté. En créant The Eye of Jewelry je voulais alimenter un média éducatif et informatif sur tout ce qui gravite autour de cette industrie. De la haute joaillerie aux créateurs, des dernières collections ou des tendances en passant par les pierres, les conseils d’achat ou les créations sur-mesure, nous couvrons à 360° cet univers féérique pensé comme inaccessible pour beaucoup.

En 4 ans d’existence, quelles ont été les évolutions majeures ?

L’implantation de la première marketplace joaillière lié à notre magazine digital! On commençait à avoir beaucoup de demandes de nos lecteurs qui voulaient savoir où trouver tel ou tel créateur.

Et comme beaucoup sont peu ou pas distribués pour diverses raisons, à force de mettre tout ce petit monde en contact, j’ai fini par développer une marketplace c’est à dire un e-shop sans stock qui donne la possibilité au lecteur d’acheter directement sur notre site le bijou qu’il ou elle vient de découvrir!

Une sorte de Farfetch de la joaillerie …  

A qui est destiné ce beau magazine digital ?

Homme ou Femme … pour des initiés ou parfaits novices de la joaillerie, qui ne savent pas quoi acheter, où trouver et surtout qu’est-ce qui existe pour leur budget. Car les gens pensent toujours qu’ils n’ont pas les moyens d’avoir accès à de la joaillerie, alors que si !

Comment as tu entendu parlé des amazones ? 

Grâce à une de mes meilleures amies qui pratique le yoga et qui ne faisait que tarir d’éloges les pratiques pédagogiques de Caroline.

Quelles sont les tendances joaillières du moment ? 

  • Les cristaux et les pierres de naissance.
  • L’argent et l’or 14 carat.
  • Les piercings,
  • Les huggers
  • Les bagues.


Quelles sont les marques qui représentent le mieux cet univers ??

Il y a tellement de créateurs ultra talentueux que c’est difficile de les choisir… Fernando Jorge pour ses formes organiques, Nikos Koulis pour son interprétation 2020 de l’art-déco, Selim Mouzannar pour ses choix de pierres extraordinaires, Yvonne Léon pour son bestiaire infiniment amusant, Vanessa de Jaegher pour son style rock baroque mélangeant argent et diamants, Anna Molinari pour sa dentelle d’or … je pourrais continuer à l’infini !  


Et moi si j’aimerai choisir un bijou??

Donne moi une couleur, un style, un budget et je ferai de toi une reine !


Comment rester à jour des dernières tendances en joaillerie?

Nous lire souvent et rester attentif à notre instagram … 

Quels sont ces nouveaux portés qui cassent les codes de la joaillerie traditionnelle? 

Sans conteste, le Hugger … la boucle d’oreille sans trou ! Les bagues qu’on porte à tous les doigts surtout le pouce et l’index … et les raz-du-cou.


Et toi quelle est la pierre qui te parle le plus et pourquoi ? 

L’opale Noire … qui est en fait bleue est fascinante de part tous ses reflets parfois verts, parfois oranges, turquoises ou argentés. C’est aussi ma pierre de naissance … j’en ai fait sertir tout autour d’un cristal que je me suis offert pour mes 30 ans.

Quel voyage t’a le plus enrichi personnellement ? 

Il y en a eu 3. Mes 8 mois seule à me balader autour du Pacifique,  mon premier Burning- Man et mon initiation à l’ayahuasca … Paradoxalement, il n’y a eu aucune révélation spirituelle – juste quelques prises de conscience essentielles.


Et le voyage qui t’a le plus inspiré au niveau des pierres ?

Tucson en Arizona. La Mecque de la pierre de couleur, la vallée de la turquoise, la caverne d’Ali Baba des cristaux et autres gemmes ce qui m’a d’ailleurs donné l’idée de créer une marque…

… De bijoux ?

Oulà non ! Une marque accessible d’objets joailliers sans pour autant s’inscrire comme une marque de bijoux en tant que telle de manière à offrir un accès direct à cet univers. Tout les produits seront en lien avec les pierres de couleurs … Lancement imminent ! 

Où te trouver ??

Sur www.theeyeofjewelry.com bien sûr mais aussi sur Instagram : @theiofj – je réponds toujours et à tout le monde.

Merci pour ce magnifique partage élé

Namasté