Cultiver sa Joie Intérieure

La JOIE, un mot si court mais qui contient si grand, comme explosif, ou pétillant, sous la langue et à l’oreille, qui fait « bim » dans le cœur, qui nous allège subitement. Je suis la JOIE. Je ressens la vitalité de ce mot, mais aussi son sens, un profond lâcher-prise, lorsque je le prononce. Au cours d’une séance d’Aqua Yoga, avec la queen Caroline Nagel, nous avions pour consigne de sautiller dans le bassin, et de taper dans les mains de toutes celles que l’on croisait, en disant « JOIE ». L’exercice s’est vite transformé en éclat de rire général, tant en raison de son incongruité que de par l’essence du mot, qui nous mettait du baume à l’esprit.

 

Le mot joie, joie de vivre, ne peut se dire qu’à voix haute, dans un sourire. C’est un étendard qui se porte fièrement, dans le regard, dans l’attitude, même quand la vie nous chahute.

 

Cultiver sa joie, c’est prendre soin de nous, c’est préserver ce qui nous rend si unique. La joie peut être la rose ou l’oiseau du Paradis de notre jardin intérieur. Ou les deux à la fois. La joie s’infiltre souvent dans notre quotidien, si seulement nous sommes disposées à lui accorder un regard, un laps de temps, à lui ouvrir la fenêtre de notre âme.

 

JoLie, dans jolie il y a joie, une fille jolie c’est avant tout une fille sympa, c’est en fait surtout la lumière dans ses yeux, sur sa peau qui frémit dans la tombée du soir, lorsque l’air rafraîchit. La beauté se niche dans les plus infimes détails… Pour moi, une nana jolie, c’est celle qui prend soin de cette flamme, au plus profond d’elle-même. J’en ai vu des rondes, des rousses, des blondes, des minces, des bien roulées, des filles avec les dents du bonheur, avec des tresses ou des boucles, des hanches, un physique androgyne, un nez busqué. Leur joie transparait dans le moindre de leur geste, comme une insolence, quelque chose d’assumé dans un Univers qui nous demande bien souvent de ne pas trop en faire. La joie a quelque chose de débordant, d’universel, de transparent, de lancinant. Une personne joyeuse entre dans la pièce et « hop » c’est toute l’atmosphère qui s’en trouve changée…

 

Je dis JOIE et je m’affirme, c’est ma force, mon ancre, dans le tourbillon de la Vie.

Je me lance à l’eau, ou sur la piste de danse, sans trop réfléchir, je me lance, je me laisse bercer et je nage à contre-courant, car telle est mon envie.

A la rentrée, je me mets au Yoga, à la bachata, au kung-fu, à l’équitation. Je me mets à adorer mes rondeurs, mon mauvais caractère, mes humeurs débordantes, mes loisirs créatifs, les belles personnes, ma vie. Telle qu’elle est. Si je sens que quelque chose ne me convient plus, je m’active, je résous la question. Je médite. Je fais le tri. Car la priorité est à la JOIE, parce que la Vie est douce et belle, lorsque je deviens actrice et prends les décisions les plus saines pour moi !

 

✧ Qu’est-ce qui vous procure de la Joie ? ✧

 

Charlotte : Les belles petites choses de la vie
Des paysages, des animaux, des situations, des sourires (que les petites choses)

 

Angel :

Cats techno music et meditation;)

 

Angèle :

La randonnée, observer la nature, danser, jouer de la guitare, observer les poissons avec mon masque tubas, voyager, mon fils, jouer, réussir des challenges, faire du sport, aimer, voir le bonheur chez autrui, être aimé.

 

Laurent :

Jouer de la flûte

 

Nat :

Me nourrir : la mer, le sable, le soleil et mes amis

 

Deborah :

Faire des traces dans le sable avec mes pieds partout partout ^^

 

Farah :

La boxe

 

Pauline :

Chill in nature baby

 

Alessia :

Le simple fait de respirer

 

Magali :

Contempler le lac

 

Pauline :

Le partage

 

Robin :

La neige !

 

Adrien :

Le fromage.

Et ce qui me procure beaucoup de joie ? Beaucoup de fromage

 

Et vous qu’est-ce qui vous procure le plus de joie ?

 

 

Article by Emilie Le Dé

 

<3

Leave a Comment: