Se vêtir d’une robe, choisir le sac qui va avec et déposer autour de son cou quelques perles qui uniront le tout. Dans mon métier de comédienne le costume est un élément essentiel. Lorsque je passe une robe, c’est tout mon corps qui s’engage. La première fois que je rencontre Axelle, c’est pour choisir ma tenue du nouvel an. Ce soir là je veux briller un peu plus que d’habitude. Que faire? Acheter une robe d’exception ? Trop chère ! Je tape sur mon clavier : Louer une robe magnifique. Me voilà maintenant sur le site de mabonneamie.com. Des robes magnifiques à un prix accessible c’est vraiment possible. Axelle est la chef d’orchestre d’ une merveilleuse boutique de tenues prestigieuses située près du Palais Royal à Paris. Faire le trajet pour aller la rencontrer, c’est s’offrir la possibilité de vivre un moment unique. Au delà des strass et des paillettes, échanger avec cette femme c’est prendre le temps de se raconter afin d’entrevoir ensemble, quel vêtement mettra en valeur tous vos atouts.

Quel est ton parcours?

Un parcours assez classique scolairement: Bonne élève, prépa, école de commerce mais moins linéaire professionnellement. J’ai d’abord été consultante mais très vite je suis partie voyager seule plusieurs mois en Amérique du Sud et en Asie. J’ai fait un peu d’événementiel en agence, puis j’ai travaillé pour Reporter sans Frontières quelques mois, avant de travailler pour une fondation.

beaucoup d’expérience assez diverses avant enfin d’oser m’avouer que ce dont j’avais envie c’était de monter ma boîte.

Que t’inspires paris?

J’habite Paris depuis 23 ans. Ce qui veut dire que c’est l’endroit où j’ai vécu le plus, donc même si ce n’est pas la ville ou je suis née c’est la ville où je me suis construite. Paris c’est une énergie, une source d’inspiration et d’émerveillement.

Comment est née ce goût pour la mode ?

Ce n’est pas un héritage familial. Ma mère ne s’intéressait pas du tout à la mode. Moi non plus je n’ai jamais été une fashion victim, mais je crois que j’ai toujours eu un oeil critique lorsque je regardais un magazine ou quelqu’un dans la rue.

À chaque fois je regarde les vêtements et j’imprime une image. J’ai une mémoire très visuelle que je garde et qui s’impose à chaque fois que je pense à un moment important et donc aux vêtements que je veux porter. D’ailleurs je me souviens très bien de ma tenue le 1er jour de rentrée dans mon école ou encore ma robe pour le premier mariage de copains …

En fait je n’ai pas un goût pour la mode mais pour le vêtement et ce qu’il donne à voir de sa personnalité.

mabonneamie.com

la relation humaine est-elle importante dans ton travail?

En fait ce n’est quasiment qu’une question de relation humaine.Une bonne connaissance de la morphologie est importante mais plus que tout de la psychologie. Reconnaître la personne qui est stressée ou qui veut briller de celle qui a besoin d’être rassurée ou flattée. Lui apporter ce dont elle a besoin constitue la moitié du chemin, trouver la bonne tenue est ensuite facile.

Peux-tu me parler de la petite fille que tu étais?

Enfant j’étais plutôt sage et sans histoires. Je m’ennuyais beaucoup à la campagne car j’avais peu de liberté pour me déplacer donc je rêvais beaucoup. J’ai commencé à vivre vraiment à partir de 18 ans, quand je suis partie faire mes études à Lyon. C’était en fait mon adolescence et ensuite j’ai tout fait tard, mariée, maman et start-uppeuse après 35 ans, mais rapidement, les 3 dans la foulée!

Je crois que suis un mélange de rêveuse et de grande active

 Quelles sont tes sources d’inspirations ? 

La vie des autres m’inspirent.Écouter des histoires, des parcours fait résonner des choses en moi çà me fait avancer.

y a t’il une pièce que tu PRÉFÈRES dans la boutique ?

Très difficile de répondre à cette question. Au début c’était chaque nouvelle robe qui arrivait dans la collection. Maintenant il y en a trop de nouvelles, donc je dirai un sac Olympia Le Tan car c’est à la fois chic, décalé, original et beau.

Sac Olympia le Tan mabonneamie.com

Peux tu me raconter un des plus beaux jours de ta vie ?

Je ne dirai ni mon mariage, ni la naissance de ma première fille et pourtant j’adore les 2. Peut-être le jour où un jury constitué d’entrepreneurs et investisseurs m’a dit qu’il croyait en mon projet de location de vêtements, c’était vraiment moi qu’on reconnaissait professionnellement.

Ça représente quoi pour toi habiller une personne ?

Habiller une personne, et surtout une femme c’est plus intéressant car c’est plus varié. C’est lui donner de l’assurance. Pour moi un vêtement n’a qu’un rôle : donner de la force à une femme en la montrant telle qu’elle veut se montrer.Ce qui peut être très différent en fonction du moment : sexy, puissante, modeste, drôle, engagée. Le vêtement doit l’aider à dire tout ça.Moi j’aide les femmes à trouver les bons vêtements, donc ça représente beaucoup pour moi.

y a-t ‘il des moments qui ont été des déclics dans ta vie ?

Oui chaque fois que je me suis décidée à réaliser ce qui était un rêve d’enfant ou du moins plus jeune. Demander un congé sabbatique alors que je venais d’intégrer un cabinet de conseil pour partir voyager. Décider de ne pas chercher un nouveau job en quittant le précédent mais une idée pour créer mon entreprise.

as-tu une mission dans le monde ? 

Etre heureuse et essayer de rendre les gens proches de moi heureux.

as-tu une routine beauté?

Si j’ai une routine elle est très simple : nettoyage de peau matin et soir, crème de jour et maquillage léger. De ce côté-là j’aurais plutôt besoin de conseils car c’est assez succint et j’ai la flemme de tester des produits ou une nouvelle routine.

Ta clientèle est- elle seulement parisienne?

La clientèle vient de partout en France et aussi parfois de l’étranger.

Est-ce que c’est toi qui choisis tous les vêtements qu’il y- a dans la boutique ?

Oui c’est moi qui m’occupe des achats, c’est un savant mélange entre ce qui me plait, ce qui va plaire aux clientes, ce qui va les flatter, ce qui apporte de la nouveauté par rapport à mes achats précédents. À chaque fois c’est du stress car je ne dois pas me tromper.

mabonneamie.com

 Au fil des années j’ai appris que ce qui est important dans une robe, c’est la femme qui la porte. », Yves Saint Laurent

Cet article a été écrit en écoutant Concierto De Aranjuez ( Adagio)- Paco de Lucia.