Saraswati est une déesse indienne. c’est la déesse de la connaissance de la sagesse, de la musique et des arts. Elle est connue également sous les noms de Bharati (l’éloquence), Shatarupa (la multiforme) où encore la mère des vedas(Brahmi, Sarada, Vagisvari et Putkari. Le mot Saraswati signifie élégant

Selon l’histoire Saraswati ne porte ni bijoux ni se peint avec des couleurs vives. Ellle porte un sari blanc qui reflète sa pureté essentielle, son rejet de tout ce qui est bas et matériel

Elle se réjouit des pouvoirs de l’esprit en tant que patron de la sagesse pure. Elle incarne tout ce qui est pur et sublime dans la Nature

· La naissance de Saraswati :

Pour faire face au chaos et à la confusion un jour Brahma “le dieu créateur de la trimurti indienne” s’est demandé comment il pourrait apporter de l’ordre dans un tel désordre et a décidé de créer Saraswati.Elle nait donc par scisciparité de l’oeuf de Brahma. Elle devient sa première épouse mais à la fois sa demi soeur et sa fille

Saraswati transmet à Brahma la discipline de l’esprit, la capacité de sentir, de penser, de comprendre et de communiquer. Il a commencé à regarder le chaos avec des yeux de sagesse et a ainsi vu le beau potentiel du monde qui va se créer. Elle lui enseigne comment échapper aux distractions et aux tentatives du monde sensuel et lui fait découvrir la mélodie des mantras.

Dans sa joie Brahma a nommé Saraswati, Vagdevi, déesse de la parole et du son.

Brahma tombe amoureux de sa permière création et se fait pousser 5 têtes pour pouvoir la contempler, la surveiller en permanence. Saraswati s’éloigna de Brahma, prenant d’abord la forme d’une vache. Brahma l’a ensuite suivie comme un taureau. Saraswati s’est ensuite transformée en jument; Brahma se transforme en son tour à un cheval pour lancer la chasse. Chaque fois que Saraswati se transformait en oiseau ou en bête, il la suivait comme l’équivalent masculin correspondant. Peu importe à quel point Brahma a essayé, il ne pouvait pas attraper Saraswati sous aucune de ses formes.

Irrité par cette passion débridée Saraswati maudit Brahma « Vous avez rempli le monde avec le désir qui est la graine du malheur.Vous n’êtes pas digne de respect. Qu’il n’y ait pratiquement aucun temple ou festival en votre nom. Il est donc arrivé qu’il n’y ait que deux temples de Brahma enInde

Comme avec beaucoup de divinités hindoues, Saraswati est souvent représentée avec quatre bras, chacun tenant un objet symbolique. Elle est représentée assise sur une fleur de lotus accompagnée d’un cygne ou d’un paon. Elle est vénérée à Varanasi et à Kolkata, notamment pendant la Vasant Panchami (fête nationale pour les écoliers). Un autre objet couramment vu dans les mains de Saraswati est la veena (l’instrument de musique classique hindoue) qui rappelle son don de musique à l’humanité

· La rivière de Saraswati

Il existe une rivière qui porte son nom dans l’himalaya. C’est une rivière sacrée qui est considérée comme une source de purification, connue pour ses bienfaits sur la fertilité et la fortune

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
· Le festival de Saraswati Puja

Ce festival est organisé chaque année le 1er jour du printemps : les adorateurs s’habillent en jaune signe de sagesse et prospérité. Les statues de la déesse sont également drapées de soie jaune et les croyants prient pour les bénédictions sur leurs stylos, leurs livres et leurs instruments de musique. Les enfants apprennent à écrire pour la première fois pendant le festival, les prêtres brahmanes reçoivent de la bonne nourriture, et les ancêtres sont vénérés. Saraswati est également adoré avec d’autres déesses majeures dans la célébration pan-indienne de Navaratri. Mécène de la musique, elle est fréquemment priée par les musiciens avant les concerts et, en tant que déesse des activités intellectuelles, par les étudiants avant les examens.

Personnellement, Saraswti m’inspire beaucoup : Aller au-delà des plaisirs des sens, cherhcher au delà du résultat immédiat et des biens matériels, se réjouir de la sérénité de l’esprit, developper sa sagesse à travers la recherche, l’apprentissage et l’humilité , se concentrer sur tout ce qui est pur est un chemin à parcourir lentement pour atteindre la liberation (Mokhsa)

Dounia