La chute de cheveux est un phénomène assez courant. Angoissant, stressant, nous l’avons toutes vécues. 
Mais pourquoi ça arrive?

DIFFÉRENTES CAUSES, DIFFÉRENTS TRAITEMENTS

La chute de cheveux légère est normale. Les cheveux ont une durée de vie. Arrivée à terme, le bulbe n’est plus irrigué, et il se détache. Le cheveux tombe.

Ce sont les chutes de cheveux massives qui sont à investiguer.

Les causes en sont différentes pour les hommes et pour les femmes.

Beaucoup d’hommes sont touchés par l’alopécie androgène. Leur fort taux de testostérone en est en partie responsable. Leur génétique aussi. Une famille d’hommes chauves c’est fréquent. Et ça a son charme! Ils sont généralement plus poilus que les chevelus.

Pour les femmes, les hormones sont aussi en cause.
Les variations hormonales dues à la puberté peuvent causer des pertes de cheveux. C’est généralement le moment où une contraception est installée.
Si c’est votre cas, peut être que votre pilule ne vous convient pas. Parlez en à votre gynécologue et demandez à changer de contraception.

Pour les jeunes mamans, la chute est là aussi normale. Les modifications hormonales occasionnent momentanément des pertes de cheveux. C’est votre nouvelle vie qui commencent. Des nouveaux cheveux arriveront par la suite. N’hésitez pas à en parler à votre sage-femme ou votre médecin , des compléments alimentaires pourront vous être prescrits. Si jamais la chute est trop importante, il y aura des solutions que nous détailleront par la suite.

Pour les femmes qui n’a pas de problème de contraception, ou pas de suites de grossesse, là aussi les causes peuvent être multiples et il faut en prendre compte. La fatigue, le stress, une hygiène de vie altérée peuvent être responsables.

MES CHEVEUX TOMBENT, QUE DOIS-JE FAIRE?

Dans un premier temps il serait bien de consulter votre médecin et de faire une prise de sang. Dans cette prise de sang on pourra voir si vous êtes en carence, et si oui de quoi ( souvent fer, cuivre, magnésium et zinc ). Mais on pourra voir aussi si vous n’êtes pas victime d’une infection ou d’une pathologie autre qui vous épuiserait. Vos cheveux n’étant pas indispensable à votre survie, ils laissent la priorité aux autres éléments de votre corps qui ont plus de besoin en nutriments.
Le rendez vous médical est donc une priorité. Afin de ne pas passer à côté de quelque chose d’embêtant.

Heureusement, la plupart du temps l’analyse ne montre rien de grave. Les carences sont visibles mais modérées.
Dans ce cas là, posez vous la question : dans quel état je suis? Suis-je en burn out? Mon énergie vitale s’est-elle fait la malle au profit de mon travail? Mon sang est-il plus fourni en soda et fast-food qu’en fruits et légumes bio?

Votre corps vous parle. Écoutez le!

Votre travail mérite-t-il la peau de vos cheveux?
Essayez de réorganiser vos journées pour vous laisser du temps libre. Aérez vous. Oxygénez vous. Dépensez vous.

La plupart des plats préparés, des plats de cantine, et autres restauration rapide sont remplis de métaux lourds, qui vont empoisonner certaines parties de votre corps qui se débarrassera en priorité du superflu. Vos cheveux.

Bio

Commencez à regarder les étiquettes. Comparez les produits ( l’application YUKA est une très bonne initiative ). Commencez à acheter bio et sans emballages plastiques ( des nanoparticules de plastique finissent toujours par se déposer sur les aliments, comme les bouteilles d’eau ).
Faites vous à manger diversifié. Vous récupérerez ainsi une grande partie des nutriments et oligo-éléments indispensables pour une bonne santé.

Si vous sentez que ce n’est encore pas assez, et que vous êtes très fatiguée, des cures de pré et probiotiques apportent beaucoup. Certains probiotiques sont enrichi en taurine, qui à la propriété d’éliminer les métaux lourds de votre organisme. Une cure de 2 mois pourrait vous faire le plus grand bien ( attendez vous à avoir quelques désagréments comme des petits boutons, des diarrhées, de la toux, c’est le signe que vous éliminez les toxines ).

Phytothérapie

Le zinc et le fer en complément alimentaire vous aideront à combattre les inflammations et le manque d’oxygénation qui peuvent être responsables de la chute de cheveux.
Le mieux : la spiruline! Cette super algue à la caractéristique de contenir énormément de vitamines et d’oligo-éléments. C’est le traitement de choc donné aux sportives en phases de récupération à la fin d’une saison. Peut-être votre vie est un marathon. Reposez vous et reminéralisez vous! La spiruline bio se trouve dans tous les magasins bio et en parapharmacie. Une cure de 2 mois en prenant jusqu’à 4 grammes de spiruline par jour pourrait arrêter la chute de cheveux ( il n’y a pas de contre indication médicamenteuse à la spiruline ).

spiruline

Ensuite ne torturez plus vos cheveux! Ils ne vous ont rien fait. Ne les asphyxiez pas sous des laques, des gels, des soins trop lourds. Le manque d’oxygénation du bulbe pourrait être une autre cause de la perte de cheveux. En effet certains tatoueurs de cheveux ont remarqué une tendance à la repousse après avoir piqué le crâne. Des acupuncteurs ont eu la même expérience.
Ne vous piquez pas vous même, un simple massage du cuir chevelu suffira.

Vous pouvez préparez des lotions pour masser votre cuir chevelu avant le shampooing .
NB : attention aux huiles essentielles, elles ne sont pas adaptées pour tout le monde. Elles sont interdites aux personnes allergiques aux huiles essentielles, aux enfants de moins de 15 ans, aux femmes enceintes, aux personnes épileptiques, et dans une certaine mesure aux asthmatiques.

Si vous n’êtes pas concernée par les contre indications, procurez vous de l’huile essentielle de cèdre de l’atlas et de l’huile de lavande fine. Préférez les bio.
L’huile de cèdre de l’Atlas va stimuler la micro-circulation sanguine et donc l’apport en oxygène au niveau du bulbe. La lavande fine va combattre les inflammations locales, et stimuler la pousse.
Mettez 2 gouttes de chaque dans le creux de votre main, une grosse noisette d’huile végétale ( je vous conseille l’huile de moutarde qui active elle aussi la circulation sanguine ), et frictionnez votre cuir chevelu pendant quelques minutes avant de passer au shampooing.

Niveau shampooing et après shampooing, le temps du grand ménage est arrivé! Jetez vos bouteilles en plastiques, pleines de phtalates et autres cancérigènes.
Beaucoup de tutoriels vous apprendront à faire des shampooing solides sans emballages et sans métaux lourds. Et beaucoup plus économiques que ceux que vous achetez dans la grande distribution.
Privilégiez les huiles végétales bio et le beurre de karité qui est lui aussi anti-inflammatoire. Peut être pourriez vous essayer petit à petit de diminuer la fréquence des shampooings. Evitez de les étouffer sous des soins après shampooing et diminuez la chaleur du sèche cheveux.
Si vous n’êtes pas manuelle et ne vous sentez pas la fibre d’une chimiste, n’hésitez pas à me demander. Je fabrique des produits bio et sans emballage, à la demande et après un interrogatoire médical, pour adapter les soins à la personne. ( cf : la page Bio By Chloé sur Facebook)

Enfin certains complètent alimentaire pourrait aussi vous aider à passer ce cap.
L’Atelier Nubio à une gamme assez riche de compléments alimentaires spécialement pour les chutes de cheveux.
Par exemple le booster de cheveux de chez l’Atelier Nubio contient notre chère spiruline dans ces constituants. La levure de bière est un excellent probiotique. La prêle est un reminéralisant, qui renforcera la carapace du cheveux, le rendant moins cassant. Le bambou renforce la fibre capillaire. La roquette elle est un tonifiant, et apaise les irritations du cuir chevelu.
Le booster de cheveux sera ainsi un booster de vitalité!

RÉCAPITULONS

La perte des cheveux n’est pas une fin en soi. C’est un message. Un message qui nous dit :
-Allons faire un petit bilan médical pour vérifier que tout va bien
-Changeons notre style de vie
-Reposons nous
-Mangeons mieux
-Arrêtons les métaux lourds et les plastiques
-N’agressons pas nos cheveux mais pluton chérissons les.

Enfin il faut savoir que le corps met parfois du temps avant de se réguler. Ne paniquez pas. Rien n’est immédiat. Il vous faudra apprendre la patience pour voir les résultats. La vie à son propre tempo et il est propre à chacun. Si certaines verront une amélioration presque immédiate, pour d’autres il faudra attendre quelques mois. Dans ce cas la méditation pourrait être une excellente alliée dans cette période.

Pour toutes informations n’hésitez pas à joindre vos soignants. Ils sont là pour vous.

Chloé ARNOUX, OStéopathe D.O. , phytothérapeute, aromathérapeute.