Le cododo est une pratique qui divise les parents. La perspective de laisser bébé dormir avec papa et/ou maman ne laisse personne indifférent. Focus sur cette pratique pour tout savoir sur le cododo et vous aider à vous faire une opinion.

Le cododo, c’est quoi ?

Le cododo est une pratique déjà très répandue dans certains pays, notamment en Asie. Elle interroge beaucoup en France, où les avis sont souvent très tranchés à son sujet

Le cododo est un concept selon lequel des parents dorment avec leur bébé.

Le bébé peut être installé directement dans le lit de ses parents, entre le couple ou sur un côté du lit.

Il est aussi possible d’opter pour un lit bébé spécial cododo. Il s’installe contre le matelas des parents et, grâce à sa hauteur adaptée et à une barrière amovible, il vient prolonger le lit des parents. Le bébé a donc son propre espace mais peut facilement se rapprocher de ses parents pendant le repos.

Une autre tendance proche du cododo est le co-sleeping. Ici, le lit de bébé est installé dans la chambre parentale, mais les parents et l’enfant font lits à part.

Les avantages du cododo

Les adeptes du cododo trouvent de nombreux avantages dans le fait de prendre bébé dans leur chambre pendant le sommeil.

S’assurer que bébé dort paisiblement

Même si elle reste rare, la mort subite du nourrisson (MSN) fait peur aux parents. Nombreux sont les parents qui se relèvent dans la nuit pour écouter leur bébé respirer et le regarder dormir.

Le cododo n’évite pas le risque de MSN. Il faut même aménager le lit commun pour que l’enfant n’entre pas en contact avec les oreillers ou la couette, qui présentent un risque d’étouffement.

Mais le cododo permet de surveiller bébé sans avoir à se lever. C’est plus confortable pour les parents, qui peuvent se rendormir plus facilement.

Cela réduit aussi le risque de réveiller bébé, par rapport au fait d’aller le voir dans une chambre indépendante, avec ouverture de la porte, allumage d’une lampe à proximité, parquet qui grince…

Rassurer bébé de sa présence

Un bébé peut souffrir d’angoisse au moment de s’endormir. Le noir et la séparation sont propices l’inquiétude chez certains enfants, rendant l’endormissement difficile.

La proximité des parents en cododo est rassurante. Plus en confiance, l’enfant trouve plus facilement le sommeil et peut profiter d’un sommeil plus réparateur.

En cas de réveil nocturne, l’enfant peut se rendormir plus vite, de même que les parents.

Un lien fort entre bébé et ses parents

Le repos, l’endormissement et le sommeil sont des moments de calme, d’apaisement, qui, lorsqu’ils sont partagés avec son enfant, développent un lien spécial. Cette proximité est souvent ressentie comme une complicité, une communion.

LE PLAISIR D’ETRE ENSEMBLE

Les parents qui pratiquent le cododo évoquent aussi le plaisir simple d’être aux côtés de leur bébé et témoignent de leur envie de profiter de chaque instant avec eux, conscients qu’ils grandissent vite.

L’allaitement facilité

Ce qui incite souvent les jeunes mamans à faire du cododo est l’argument selon lequel il facilite l’allaitement.

Il suffit de rapprocher son enfant de soi pour lui donner le sein allongée. La position soulage la maman qui n’a pas à soutenir son bébé. Tous deux restent au chaud dans le lit et peuvent vite replonger dans le sommeil une fois la tétée terminée.

En ce sens, le cododo peut éviter de la fatigue.

Les inconvénients du cododo

Toutefois, le cododo a aussi ses limites, qui freinent certains parents.

Le manque d’intimité

Le cododo n’est pas toujours facile à concilier avec la vie intime du couple. La présence de bébé dans la chambre et même dans le lit est un frein à l’intimité.

Le manque de sommeil

Si certains se sentent rassurés d’avoir leur bébé à leur côté la nuit, d’autres en revanche vivent moins bien cette présence. Car un bébé, aussi petit soit-il, peut beaucoup bouger dans un grand lit et contre toute attente prendre plus de place que prévue, même installé dans une gigoteuse.

Ces mouvements en eux-mêmes peuvent perturber les parents au sommeil léger ou qui restent inconsciemment aux aguets.

L’allaitement plus fréquent

Avoir bébé à son côté peut faciliter l’allaitement. Mais dans un demi-sommeil et par facilité, il faut prendre garde à ne pas trop nourrir son enfant.

Le risque d’accident pendant le sommeil

Certains parents refusent de pratiquer le cododo par peur qu’un accident ne survienne pendant le sommeil. Le cododo présente des risques d’étouffement et de chute, qui peuvent s’avérer fatals pour un bébé.

Des rythmes de sommeil différents

Le cododo peut être difficile à mettre en place lorsque les rythmes du sommeil de bébé et de ses parents sont trop différents.

Le réveil qui sonne peu réveiller l’enfant alors qu’ils vient de s’endormir, rentrer dans le lit que bébé se soit endormi riques de le réveiller, les pleurs de l’enfant réveillent les deux parents alors que dans une chambre séparée l’un seulement pourra être concerné…

L’après cododo : la transition difficile

Lorsque l’enfant grandit, il arrive un moment où il doit regagner sa chambre et dormir dans son propre lit, seul, avec son fidèle doudou pour seule compagnie. Cette transition peut être mal vécue par l’enfant, qui pourra être angoissé, se sentir rejeté. Il arrive que le transition se passe très bien, mais certains auront du mal à se détacher et à s’approprier cette nouvelle situation.

Faire le cododo : les conseils utiles

Pour réussir son cododo, quelques points méritent une grande attention.

Investir dans un lit spécial cododo ou side-bed, peut aider le bébé comme les parents à mieux dormir. Chacun à sa place définie. Le bébé peut aussi être plus en confiance dans un lit adapté à sa petite taille plutôt que dans un grand lit. Aussi, cela peut faciliter la transition quand l’enfant dormira dans sa propre chambre, car le lit lui servira de repère.

Eviter de positionner des oreillers vers l’espace où dort bébé, pour ne pas risquer un étouffement durant le sommeil. De même, la couette est déconseillée. Mieux vaut préférer une gigoteuse ou une turbulette.

Toujours à des fins de sécurité optimale, en l’absence de lit bébé cododo, installer une barrière sur le lit parental, du côté où dort bébé, prévient le risque de chute.

Comment arrêter le cododo ?

Si mettre en place le cododo demande quelques points de vigilance, arrêter le cododo nécessite aussi une certaine préparation.

Car après avoir pris l’habitude de dormir ensemble, le moment venu, la séparation peut s’avérer difficile pour l’enfant comme pour les parents. Mieux vaut s’y préparer de part et d’autres.

En parler avec son enfant est important, même s’il est en bas âge. Il faut être convaincu que cette nouvelle façon de procéder pour le dodo soit la meilleure, pour réussir à transmettre cette décision

Vous pouvez aussi lui faire faire la sieste en journée dans sa propre chambre, en restant dans la pièce au début puis en vous éloignant peu à peu.

S’il n’en a pas encore, offrir un doudou à son enfant peut être un bon moyen pour lui de se rassurer. Mais n’oubliez pas que c’est l’enfant qui choisi son doudou, qui peut être aussi bien un ours en peluche qu’un simple morceau de tissu.

D’autres outils, comme des veilleuses ou des mobiles lumineux et/ou musicaux, peuvent aider l’enfant à s’endormir et à ne pas souffrir de réveil intempestifs dans sa nouvelle chambre.

Il est conseillé aussi aux parents de continuer à rester actifs comme à l’accoutumée quand bébé est dans sa chambre. Il apprendra à identifier les bruits habituels qui auront un côté rassurant car routinier.

Choisir le cododo doit être agréable pour le bébé comme pour ses parents. Dès lors où tous se sentent bien et bénéficient d’un sommeil réparateur, alors cette solution peut être mise en œuvre pour profiter un maximum du temps passé ensemble. Toutefois, dès lors où l’enfant ou l’un des parents ne sent pas à l’aise, alors le moment de la transition est venu.