Périnée, une histoire sacrée

Périnée vient du Grec Perineos, qui prend alors la signification de « autour du
temple » « autour du sanctuaire ». Cette zone du corps si peu visible, si intime et discrète a
longtemps été le sujet de fantasme mais aussi d’oublis. Pour autant cette zone est l’une des plus
importantes du corps et notamment pour une femme.


Le périnée, pourrait être décrit comme un ensemble de muscle au niveau du petit bassin,
servant à soutenir les viscères abdominales et pelviennes, à transmettre les pressions & à la
continence. Or, ce n’est pas tout, le périnée permet la miction, comme la continence, permet
les rapports sexuels ou non, permet la défécation et permet l’accouchement. Tant de
fonctions réunies dans cette petite zone, que vous avez tendance à oublier, à rejeter, ou à délaisser.


Et si cette période de confinement était aussi le moment de vous reconnecter avec votre
intimité, votre féminin, votre anatomie. Avec cette zone qui vous accompagne depuis votre
enfance, celle qui chaque fois vous fait sentir femme par les différents symptômes du cycle,
celle qui vous a fait ressentir les premiers papillons. Celle que tant de personnes ont
observée, examinée, touchée, avec ou sans votre accord.

A vous de vous accorder une connexion avec vous-même & votre intime.
Non le périnée n’est pas honteux, Oui le périnée est merveilleux.

Une connexion à vous -même & votre intime

Pour se faire je vous propose deux exercices :

Tout d’abord vous allez respirer :

Pour ce faire vous allez vous installer,
confortablement dans une pièce chauffée et calme. Posez une main sur votre bas ventre et
une main sur votre vulve, entre le pubis et l’anus.
Vous allez prendre une grande respiration par le nez, ample & profonde, en fermant les
yeux. Puis vous allez souffler tranquillement, doucement.

Venez en écoute de votre corps et
des sensations que la respiration produit sur votre ventre, sur votre vulve. Répétez ces
respirations profondes, une dizaine de fois, afin d’être en harmonie avec votre corps et
seulement connectée à votre respiration & à vos sensations.


Sentez-vous votre ventre qui se gonfle légèrement à l’inspiration ?

Sentez-vous votre vulve qui vient un peu plus en contact avec votre main quand vous prenez de l’air ?

Et commentelle échappe à votre paume lorsque vous soufflez ?

Sentez vous ces vas et viens ?

Vos viscères qui prennent plus de place en avant et en bas, puis qui reviennent à leur place initiale.

Votre respiration qui influence même votre intimité et son mouvement ?

Lorsque vous serez bien détendue

Calme, en harmonie avec vous-même, votre respiration et vos sensations. Connectée à vos sensations.

Je vous invite à mettre un doigt dans votre vagin, juste ainsi, sans le bouger, juste pour écouter votre corps avec plus de
précisions. Restez ainsi et répétez les respirations, inspirez/soufflez, amplement, avec calme
et écoutez les mouvements de votre corps.

Sentez-vous cette légère vague à l’intérieur de vous, qui avance timidement et recule à chacun de vos cycles respiratoires ?


Maintenant que vous être connectée à votre corps et vous avez sentie les effets de votre respiration sur votre périnée, votre vagin, vous allez contracter votre périnée. Pas brusquement.

En douceur, en continuant de suivre les vagues de votre respiration. Lorsque
vous allez souffler, vous contracterez votre périnée, en imaginant que vous serrez autour de
votre doigt en le faisant remonter en vous… Sentez-vous votre vagin se rétrécir, votre col de
l’utérus être remonté, vos tissus être plus en contact avec votre doigt ?


Continuez


Respirez, encore, inspirez calmement et profondément, soufflez longuement, en contractant
et remontant votre périnée. Et Surtout n’oubliez pas de relâcher à chaque inspiration.
Lorsque vous vous serez suffisamment en harmonie avec votre corps. Lorsque vous aurez
bien ressenti tous les effets de la respiration, que vous aurez pu vous reconnecter à vos
contractions périnéales, venez poser vos mains sur votre ventre.

Gardez les yeux fermés si l’exercice vous a détendu,

Appréciez d’être dans votre bulle, bulle d’harmonie, bulle de douceur, bulle d’amour envers vous-même.
Puis, massez vous le ventre d’abord de bas en haut, du pubis vers le nombril, une main
après l’autre. Et ensuite vous pouvez faires des ronds autour de votre nombril, en effleurant,
dans le sens des aiguilles d’une montre. Des cercles de plus en plus grands puis de plus en plus petits.

Bilan

J’espère que cette parenthèse personnelle vos aura plu

Que vous aurez trouvez du temps et un espace pour vous connecter à votre corps.

Votre périnée est un endroit particulier du corps, il répond à tous les besoins vitaux au quotidien, mais permet également la sexualité & la reproduction.

La pudeur, l’éducation, le manque de temps, la gêne voir parfois la honte nous empêche de nous y connecter.
Pourtant il n’y a aucun mal à ça, c’est votre corps, vous avez le droit de vous l’approprier,
plus que n’importe qui a le droit d’y toucher. Votre corps est sacré, le périnée est un temple à
part entière, il est une source d’énergie, d’inspiration et aussi de plaisir.


Un plus grand plaisir passera par une meilleure connexion à votre corps, une meilleure acceptation de vous même , et une bonne conscience

Aimez-vous, acceptez-vous, faites connaissance avec vous-même. Et accordez-vous des
moments privilégiés d’harmonie entre votre esprit, votre respiration et vos sensations.