Contraception naturelle

Bonjour à toutes nous sommes heureuses de vous présenter Lady-Comp, notre allié de cycle. Nous sommes en train de le tester pour vous y partager notre expertise et sa fiabilité.

Nous voulons vous offrir la meilleur expertise qui soit. Nous avons donc fait appel à notre naturopathe Eva Ouahbé, notre ostéopathe Hiba Boufares et Professeur de Yoga Caroline Nagel pour tester cet outil intelligent.

Pour celles qui le désirent en acheter un voici un code promotionnel pour nos lectrices Amazones de 10%

Code Promo : AMAZONES-6V3-H9KHS

Lady-Comp première utilisation

Lady-comp

Bonjour à toutes, depuis le mois de mars notre professeur de yoga Caroline Nagel, notre ostéopathe Hiba Boufares et moi-même sommes en train de tester pour vous le Lady-comp. Il s’agit d’un appareil qui nous informe sur notre fertilité. L’objectif est de remplacer les contraceptifs médicaux pour une contraception naturelle.

Commençons pas comprendre nos cycles féminins 

Nos cycles peuvent être séparés en 3 phases :

  1. La phase pré-ovulatoire qui commence le 1er jour des menstruations jusqu’au jour de l’ovulation et qui est caractérisée par une sécrétion d’œstrogènes (la progestérone est faiblement sécrétée durant cette phase).
  2. La phase d’ovulation qui est le jour où l’ovule est expulsé et peut potentiellement être fécondé par un spermatozoïde. Au moment de l’ovulation la température corporelle augmente sous l’effet de la sécrétion de la progestérone (les œstrogènes sont faiblement sécrétés durant cette phase).
  3. La phase post-ovulatoire qui dure du jour après l’ovulation jusqu’au 1er jour des menstruations et est caractérisée principalement par une sécrétion de progestérone (la sécrétion d’œstrogènes est faible). La température corporelle augmente durant cette phase sous l’effet de la progestérone.

Dans les livres, on considère que le jour de l’ovulation est le 14e jour. Cependant, dans la réalité, c’est rarement le cas. En effet, chaque femme a son propre cycle et son propre jour d’ovulation. Et chaque jour d’ovulation peut différer d’un mois à l’autre chez une même femme. D’après les études, les cycles durent entre 23-35 jours.

La période de fertilité

Contrairement à ce que pensent beaucoup de femmes, le jour de l’ovulation n’est pas le seul jour fertile. En effet, durant 5 jours précédents l’ovulation, les conditions sont réunies (températures basses, col souple et ouvert, glaire cervicale élastique) pour permettre aux spermatozoïdes de vivre dans le col de l’utérus en attendant de féconder l’ovule.

C’est donc durant cette période qu’il faut se protéger ou bien faire un bébé ! 😉

Les contraceptifs médicaux 

Le corps médical nous propose 2 types de contraceptifs :

  • Le stérilet en cuivre appelé aussi le dispositif intra-utérin
  • Les contraceptifs hormonaux : stérilet hormonal, pilule, patch, implant, anneau vaginal…

Le stérilet en cuivre, comment ça marche ?

Il s’agit d’une tige de plastique avec une spirale de cuivre. Le stérilet est posé par un gynécologue.

  • Le cuivre du stérilet a une action spermicide.
  • La présence du stérilet provoque une légère inflammation locale qui inhibe la mobilité des spermatozoïdes.
  • Le dispositif crée une obstruction, ce qui limite de facto la possibilité d’implantation d’un ovule fécondé.

Quels sont les risques et les inconvénients du stérilet en cuivre ?

  • Le stérilet provoque d’importants saignements notamment les trois 1ers jours des menstruations. Chez certaines femmes, on parle même de « douches hémorragiques ». Ce phénomène rend très souvent les femmes anémiées.
  • Le stérilet sollicite les terrains enflammés. En effet, nous sommes nombreux aujourd’hui à avoir un terrain inflammatoire, appelé aussi inflammation à bas grade. Le terrain inflammatoire est caractérisé par des maladies chroniques (allergies, hypertension, endométriose…). Or, le stérilet crée une inflammation locale au niveau du vagin qui va accentuer l’inflammation générale de notre corps.

Les contraceptifs hormonaux, comment ça marche ?

Les contraceptifs hormonaux sont un apport d’œstrogènes et/ou de progestérone de synthèse qui vont bloquer l’ovulation en agissant sur l’hypophyse et l’hypothalamus. Le taux et le choix des hormones varient selon le type de contraceptif et l’effet souhaité.

Quels sont les risques et les dangers des contraceptifs hormonaux ?

  • Des troubles cardio-vasculaires avec des risques de thrombose, d’AVC et d’infarctus. Ces risques augmentent après 35 ans et si vous fumez.
  • Une prise de poids, de la rétention d’eau et de la cellulite
  • Des maux de tête et des ballonnements
  • Une libido en berne
  • Pour la Société Canadienne du Cancer, les femmes qui prennent la pilule ont un risque un peu plus élevé de cancers du sein, du col de l’utérus et du foie
Une alternative, le LADY-COMP 


Le lady-comp est une méthode d’observation de la fertilité naturelle. Il a été créé en Allemagne il y a 30 ans et compte près de 10 000 utilisatrices en France. Sa méthode est basée sur 3 principes :

  1. La température corporelle : En effet, la sécrétion de la progestérone augmente la température corporelle. Or durant l’ovulation, il y a une augmentation de la sécrétion de progestérone et donc de la température. Le Lady-comp considère le 1er jour de température haute comme le jour de l’ovulation.
  2. La durée de vie des spermatozoïdes : Des nombreuses études scientifiques ont montré que les spermatozoïdes pouvaient vivre au maximum 5 jours dans l’utérus en attendant de féconder l’ovule. De ce fait, les jours de fertilité sont les 5 jours précédents l’ovulation. Lady-comp a intégré une marge de sécurité en définissant 9 jours de fertilité : 7 jours avant l’ovulation + le jour de l’ovulation + 1 jour après l’ovulation
  3. Un algorithme : Comme je vous l’ai indiqué plus haut, chaque cycle féminin est différent. Lady-comp a donc développé un algorithme qui répertorie un millier de cycles et toutes leurs particularités (cycles réguliers, irréguliers, très longs, très courts, double ovulation…). Une fois que vous entrez vos données de température, la machine associe votre cycle grâce à l’algorithme. L’objectif de ce procédé est de connaitre votre période de fertilité et le jour de votre ovulation.
Utilisation du LADY-COMP :

Chaque matin avant de se lever, l’utilisatrice prend sa température sous la langue pendant 50 secondes. Puis, le moniteur indique par une couleur si l’utilisatrice est fertile ou non:

  • Vert : Infertile – Vous pouvez avoir des rapports non protégés
  • Jaune : Probablement fertile – Vous devez utiliser un préservatif pendant vos rapports sexuels
  • Rouge : Fertile – Vous devez utiliser un préservatif pendant vos rapports sexuels
  • Rouge clignotant : Ovulation – Vous devez utiliser un préservatif pendant vos rapports sexuels

Phase d’apprentissage : Les 3 premiers mois d’utilisation, le Lady-comp apprend à connaitre vos cycles. C’est au bout du 4e mois que vous pourrez avoir des rapports sexuels sans préservatif.

Fiabilité du LADY-COMP :

Le lady-comp est fiable a 99,3% si on respecte les règles d’utilisation ce qui est autant que les contraceptifs médicaux.

Les règles d’utilisation sont :

  • La température doit être prise au réveil, au repos, avant d’avoir posé le pied par terre.
  • Il est nécessaire d’avoir dormi 5h d’affilé pour pouvoir prendre la température (ou redormir 1h en cas de lever rapide comme aller aux toilettes)
  • Vous avez une plage horaire de 6h pour pouvoir prendre la température: 3 heures avant et 3 heures après l’heure de prise de température de la veille
  • Il est recommandé de suspendre provisoirement la prise de sa température dans les situations qui font augmenter la température corporelle ce qui pourrait biaiser l’analyse du moniteur.
Quelles sont les situations pour lesquelles la température corporelle augmente ?
  • Un état grippal avec ou sans fièvre,
  • Un coucher tardif,
  • Une consommation excessive d’alcool,
  • La prise de médicament.

De ce fait, je vous CONSEILLE vivement, si vous décidez d’acheter le Lady-comp, de contacter l’assistance en ligne pour expliquer votre situation (prise de médicament, etc) et pour bien comprendre les causes qui influencent le cycle afin d’avoir une utilisation fiable du Lady-comp.

Remarques :

Les autres éléments qui font varier le cycle :

–       Les stress intenses et les chocs émotionnels : deuil, urgence, chocs, examens…

–       Le sport intense

–       Des déséquilibres alimentaires : régimes, malnutrition

 

La manière la plus fiable de connaitre la période de fertilité (=pré-ovulation) est la méthode de la glaire cervicale et pas avec les températures. Mais ce n’est pas toujours simple à mettre en œuvre pour tout le monde. C’est donc le point faible de la méthode des températures et du ladycomp.

 

-> Le risque de la fertilité est quand le risque varie à cause des raisons évoquer au-dessus.

Mais en général, l’ensemble de ces risques sont vécus comme un stress pour le corps qui sera occupé à « autre chose » et ne sera pas disponible pour créer les conditions de l’environnement nécessaire à l’ovulation. L’ovulation est en général retardée.

Les cas d’ovulation précoces sont très rares et c’est ce qui explique ce taux de fiabilité à 99,3%.

 

Point fort : assistance en ligne très efficace, disponibles et bienveillante qui permet de ne pas se sentir seule

Il est  cependant impératif de bouger le moins possible car même d’aller faire pipi ou de s’étirer dans son lit peut faire changer la température corporelle. Il faut en réalité être le plus proche de l’inertie si l’on veut qu’elle soit fiable.

Comme cette nuance n’est jamais soulignée, la médecine allopathique a décrédibilisé cette méthode traditionnelle en disant qu’elle n’était pas corrélée. Hors aucune des femmes de l’étude n’avait eu cette consigne. Résultat, on a décrété que cette méthode n’était pas fiable car les consignes n’avait pas été correctement données.

Iris Bouguereau, naturopathe

Lady-Comp éteint

BIOGRAPHIE 


Eva Ouahbé Naturopathe
Eva est naturopathe. Venant du secteur de l’immobilier d’entreprise, elle décide de se
tourner vers la naturopathie après avoir eu elle-même des problèmes de santé qui n’ont pas
pu être résolus avec la médecine conventionnelle.

Eva parle de ses problèmes de santé
comme un parcours initiatique qui l’ont emmené vers le chemin de la naturopathie.
Eva est diplômée de l’école de naturopathie le CENATHO (Collège Européen de Naturopathie
Holistique)

36 rue du Colisée 75008 Paris
0620725281
Compte instagram : eva.naturopathe
RDV sur Doctolib