Surtout pas de pression

Quand on est enceinte, on nous pose souvent la question : tu vas allaiter, toi ? Une question qui semble anodine… qui est pourtant un choix difficile à prendre pour beaucoup de maman. Car il ne suffit pas d’avoir seulement envie.

Il faut aussi que la montée de lait se passe bien, que nos tétons soient adaptées que l’on ai assez de lait et qu’il soit assez riche. Beaucoup de facteur viennent prendre place dans cette logistique. Nous sommes devenus des êtres de plus en plus cérébraux et il est vrai que nos stresses internes et la pression que l’on se met joue pour beaucoup.

Si l’on désires faire l’expérience de l’allaitement, le mieux est de ne pas avoir d’attentes et d’essayer, en mettant toutes les chances de sont côtés.

liste des Aliments galactogènes

Certains aliments permettent de favoriser la production de lait chez les mamans allaitantes, on les appelle les aliments « galactogènes ».

Les aliments officiellement reconnus comme « galactogènes » en France sont :

  • Le fenouil,
  • L’anis,
  • Le carvi ou le cumin,
  • Le fénugrec.

Vous pouvez en mettre dans vos salades, dans vos plats, ou les prendre en infusion.

D’autres aliments sont également connus pour avoir des effets sur la production de lait : les amandes, l’avoine, la levure de bière, la bière sans alcool ….

Personnellement j’ai opté pour les petit Snack Healthy de Joly Mama, un vrai délice quand on a besoin d’un coup de pouce et que l’on est un peu fatiguée. Ces barres énergétique ont été conçu spécialement pour accompagner les mamans tout au long de la grossesse et à la venue du petit bout. 100% Recommandée

Aliment à éviter

A contrario, certains aliments ont la réputation de freiner la production de lait : sauge, persil,, menthe, oseille et artichaut. A consommer avec modération si vous allaitez !

Revenons à l’allaitement

Car l’allaitement n’est pas chose facile c’est un acte merveilleux qui permet de se connecter à son enfant de favoriser le peau à peau et ont dit même qu’il réduirait le Baby Blues, mais ne pas oublié que c’est une contrainte aussi, que vos moments sont limiter que le dos en prends un coup. Les postures pour allaiter mettent parfois le corps à l’épreuve. Mais ce qui sera le plus dur sera souvent les réactions de l’entourage. Faire face aux incompréhensions de son entourage.

En vous voyant fatigué et à bout ils vont vous conseiller d’arrêter cet acte qui devient une épreuve plus d’un plaisir. A vous de choisir quel camps choisir.

Si vous continuez à allaiter malgré la difficulté du quotidien je vous conseil de vous entourer d’un bon cercle d’allaitement, ou de le créer. Rien de plus simple que de réunir vos amies ou connaissances allaitantes pour un gouter afin d’échanger à ce sujet de partager vos bons conseils et vous soutenir mutuellement.

Si cela devient trop dur sachez qu’il vaut mieux une maman zen qui partage les biberons avec son entourage que de se retrouver seule avec un bébé qui à force de sollicitation vous fatigue et vous mettent à bout.

J’ai personnellement arreter mon premier allaitement au bout de 3 mois car j’avais envie de faire une formation de plongee et que mon bébé s’est rendues compte que le biberon coulait plus vite que le sein. La transition fut facile et c’était un réel soulagement pour moi et notre couple.

J’allaite encore ma deuxième fille qui à deux mois aujourd’hui, c’est beaucoup de joie et un challenge de tous les jours aussi car avec la fatigue c’est plus dur de trouver son équilibre.

Merci le chant c’est ma technique à moi, ainsi que de laisser parfois le bébé à mon mari ou quelques minutes dans sa chambre pour que je puisse reprendre mon souffle et retrouver mon centre.

Sortir quand on allaite ??

Le conseil vivement les coquillage Babyshell, pour éviter de se retrouver avec le t-shirt mouillé ( de lait ) en sortie au restaurant, dans un parc ou chez un ami. Car au début l’allaitement met toujours un peu de temps à se mettre en place et il est très fréquent de faire de grosses auréole sur nos vêtements. Les Coquillages permettent de ne pas se sentir trop vache à lait et de garder un image de femme sensuel et séduisante d’abords pour soi car ce n’est que nous qui les voyons.

Le tire lait

On conseil de commencer un allaitement exclusif ( sans tétine ) de bien mettre en place son allaitement avant de commencer à tirer son lait.  

Il est même déconseillé de tirer son lait avant 6 semaines sauf si on rencontre le besoin de stimuler la lactation pour un bébé prématuré par exemple.

Personnellement j’ai opté pour le Symphony Medela, double pompage. C’est toujours difficile de voir son téton se faire étirer par une machine. Etre mère s’est laisser la génération d’après passer devant soi. Les nourrir et rendre à la terre ce qu’elle nous à donner.

Apres l’allaitement : La chute des hormones

Il est vrai que lorsqu’on arrête l’allaitement, le corps et les hormones produites changent drastiquement, le résultat de ses modifications est une perte massif des cheveux. C’est très impressionnant, je vous partage une technique pour palier à ce petit soucis, une cure très agréable à faire, composée des meilleures plantes pour garder une chevelure de sirène après l’allaitement.

Nubio à créer une jolie cure qui s’appelle On veut… UNE CHEVELURE DE SIRÈNE.

Le cocktail parfait :

Ortie : plante purifiante concentrée en oligoéléments et en acides aminés essentiels. Elle reminéralise et purifie le cuir chevelu.

Prêle : Riche en silice, cette plante stimule la pousse des cheveux et des ongles. Elle participe à une chevelure dense et des ongles solides. « Très riche en silice, l’un des composants importants de la reconstitution des tissus, la prêle a une action bénéfique sur les vergetures, l’élasticité de la peau et les rides. Elle stimule la production de collagène et d’élastine, naturellement présents dans le derme. »

Hydrolat de génévrier : moins concentré que l’huile essentielle, l’hydrolat contient les principes actifs hydrosolubles de la plante. Le génévrier prévient la chute des cheveux.

Bon courage pour votre allaitement si jamais vous désirez nous retrouver pour échanger à ce sujet nous organisons des événements liés à la parentalité nommé MAMAZONE, au plaisir de vous y retrouver nombreux.